1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 29 octobre 2020

Ce jeudi 29 octobre, Laurent Gerra a raconté l'histoire du peuple imaginaire des Sinoks reconfinés, et a aussi imité Dominique Strauss-Kahn et Jean-Baptiste Guégan.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique du Jeudi 29 Octobre 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Maeliss Innocenti

Alors qu'un nouveau confinement commence ce jeudi, et devrait en théorie se terminer le 1er décembre, sur la planète des Sinoks on s'imagine déjà devoir faire une croix sur les fêtes de fin d'année. Sinok 1er, que l'on imagine facilement être l'incarnation d'Emmanuel Macron, a annoncé que "si les chiffres étaient mauvais, il déplacerait les fêtes de Noël à Pâques, et Pâques à l'Assomption". Des jours sombres qui se profilent.

Le coronavirus fait peur même à Dominique Strauss-Kahn, qui craint d'être positif à ce qu'il appelle, lui, "le couilles vides 19", selon Laurent Gerra. "D’après ce qu’ont expliqué les ministres Jean Cache-Sexe et Olivier Vérole dans leur conférence de fesse, il faut isoler les cas qu’on tâte."

Jean-Baptiste Guégan, le sosie vocal de Johnny Hallyday, est lui loin de tout ça. Il se concentre sur la sortie de son nouvel album, où il a essayé de s'éloigner de son idole, qu'il prétend "ne pas connaître du tout". "Dans ma chanson 'restez le même' je dis que je ne me prends pas pour un autre parce que je suis restée le même que l'autre, celui que je ne connais pas."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent Gerra Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants