1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 28 février 2019

Ce jeudi 28 février, Laurent Gerra a imité Jean-Luc Mélenchon, Jean Lassalle, Daniel Auteuil et Yves Montand.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
Regardez la chronique de Laurent Gerra du 28 février 2019 Crédit Image : Fred Bukajlo | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra et Jade

Ce jeudi 28 février, Mademoiselle Jade a accueilli Jean-Luc Mélenchon. À peine un "bonjour" prononcé que la tête de file des Insoumis, grognon comme à son habitude, s'est plaint d'être toujours martyrisé sur la scène politique. "C'est ça, allez-y avec vos propos mensongers sur ma personne, dictés par Macron. Accusez-moi d'être le suppôt de la prétendue violence du peuple auquel vous, et votre caste de nantis, avez confisqué tous les droits. Déchaînez-vous contre moi, lâchez les chiens rageux de votre police politique aux ordres du pouvoir néo-fasciste... Je suis très calme ! Le premier qui dit que je suis pas calme et pas pacifique, je le fais guillotiner en place de grève !"


Le Salon de l’Agriculture bat son plein avec, comme chaque année, la visite obligée des divers leaders politiques. L'incontournable Jean Lassalle était également présent. Et il n'a pas manqué de confondre certaines personnalités de la scène politique avec des animaux... "Oh ! Un sanglier ! Bouducon, il a pas l'air commode..." - "Je ne suis pas un sanglier monsieur, je suis Marine Le Pen, cessez de me diaboliser !". "Mais regardez-moi ce joli dindon..." - "Mais enfin, je ne suis pas un dindon, je suis Arnaud Montebourg !"

Le grand débat national voulu par le président de la République se poursuit partout en France, des plus grandes métropoles jusqu'aux plus petits villages nichés au fond de la garrigue. Ugolin, héros de notre saga provençale "Macron des Sources", vient demander conseil au Papet pour savoir s'il peut participer au grand débat malgré son amour pour Emmanuel Macron. "Un grand débat, tu as dit ? Ah mais tu vois pas que c'est encore une entourloupe de ton Macron, Galinette ? Ton Macron, il veut s'attaquer aux niches fiscales !", s'exclame le Papet. "Mais on n'en a pas, nous, Papet, des niches fiscales...", lui répond Ugolin. "On n'en a pas, tu as dit ? Et l'or du clan des Soubeyran, il est où à ton avis ? Il est dans une niche, Ugolin. La niche du chien du maire !".

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Humour Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants