1 min de lecture Carlos Ghosn

VIDEO - Carlos Ghosn : sa faramineuse soirée à Versailles fait polémique

Carlos Ghosn dans le faste du château Versailles entouré de musiciens en costume, accueillant ses convives.. Alors que l'ancien grand patron est toujours assigné à résidence au Japon, les images d'une fête de l'alliance Renault- Nissan qui s'est tenue en 2014 interrogent sur le mélange des genres.

>
Carlos Ghosn : la vidéo de sa fête fastueuse à Versailles fait polémique Crédit Image : VANDERLEI ALMEIDA / AFP | Crédit Média : M6 info/ Aurélien Romano/ Laurie Desorgher | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Noémie Grinberg

Carlos Ghosn dans les allées du château de Versailles, accueillant ses convives, entouré de figurants et musiciens costumés... C'est ce que montre une vidéo retrouvée sur internet cette semaine et qui date du 9 mars 2014. 

Officiellement, la réception est organisée pour célébrer les 15 ans de l'alliance Renault-Nissan. Mais la séquence interroge car cette alliance a été scellée un 27 mars et non un 9. En revanche le 9 mars, c'est le jour de l'anniversaire de Carlos Ghosn, et ce jour-là, il a justement 60 ans.

Pure coïncidence défend son avocat. " …. ", affirme Aurélien Romano. 

Carlos Ghosn en tous cas, aime particulièrement le luxe et la grandeur du château de Versailles, il s'y est marié deux ans plus tard. Renault-Nissan avait allégé la facture de cet évènement via un mécénat. Mais sur les images de la fête, aucun logo rappelant qu'il s'agit d'une soirée de Renault-Nissan n’apparaît. 

La vidéo a été transmise à la justice

À lire aussi
Le siège de Renault à Boulogne-Billancourt. automobile
Renault : pourquoi le groupe automobile doit-il faire face à une restructuration ?

Parmi les 200 invités, l'acteur François Cluzet, ou encore le patron d'Amazon Jeff Bezos. Le dîner avait été préparé par Alain Ducasse, un feu d'artifice avait même clôturé la soirée. Montant de la facture : 600.000 euros, réglé par une filiale néerlandaise de Renault Nissan.  

La vidéo a été transmise à la justice qui décidera s'il faut ou non ouvrir une enquête sur ce dossier là également. En attendant, l'ancien patron emblématique reste sous contrôle judiciaire au Japon et ne peut toujours pas quitter le pays. 

Interpellé à Tokyo le 19 novembre et une seconde fois le 4 avril dernier, Carlos Ghosn est soupçonné d'abus de confiance et de minoration de revenus. À la tête de Renault depuis 2005, il a démissionné de son poste fin janvier après avoir été démis de la présidence de Nissan et Mitsubishi à la suite des premières révélations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn Versailles Anniversaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants