2 min de lecture Polémique

VIDÉO - IVG : l'avortement est-il menacé en France ?

Si l'IVG est légal depuis 43 ans, il fait l'objet de nombreuses polémiques ces dernières semaines. Des médecins refusent de le pratiquer, des hôpitaux ne le proposent plus. Avoir recours à l'avortement en France devient de plus en plus compliqué.

>
Légal depuis 1975 en France, l'avortement désormais menacé Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : M6/Dominique Guido/Sophie Merle/Pauline Ben Sassi | Date :
Thomas Pierre
Thomas Pierre et La rédaction de M6

Environ 200.000 avortements sont effectués chaque année en France. Le chiffre est stable depuis 20 ans, mais depuis quelques semaines, l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) fait de nouveau l'objet de polémiques. 

Hôpitaux n'assurant plus les IVG, clause de conscience des médecins, déserts médicaux, se faire avorter en France peut s'avérer compliqué. Quand elle réalise qu'elle est enceinte de trois semaines, Sarah (le prénom a été modifié) est déjà mère de trois enfants. 

Avec son mari, cette trentenaire, qui souhaite conserver l’anonymat, décide d'interrompre cette nouvelle grossesse. “Je suis tombée enceinte sous contraception, j'ai le droit de choisir de ne pas avoir d'enfants”, témoigne-t-elle. À l’image de la jeune femme, 72% des cas d’IVG se pratiquent alors que la femme est sous contraception

À lire aussi
Jean-Marc Sauvé, président de la commission indépendante et ancien vice-président du Conseil d'État pédophilie
Pédophilie dans l'Église : Jean-Marc Sauvé nommé président de la commission indépendante

Une décision difficile pour Sarah qui a toutefois failli ne pas se réaliser. “J'ai commencé à contacter différents centres qui me refusaient un rendez-vous. (...) On nous renvoie d'endroit en endroit on nous dit qu'il n'y a plus de place. On vous dit : ‘je vous donne un rendez-vous, et quand vous arriverez pour votre rendez-vous vous serez enceinte de treize semaines et on sera déjà hors-délai’”. 

En France, la loi est pourtant claire : une femme peut se faire avorter jusqu'à 12 semaines de grossesse, soit 14 semaines d'aménorrhée. Grâce à la mobilisation d'un gynécologue, Sarah a finalement pu avorter, une semaine seulement avant la fin du délai légal, et non sans peine. 

130 centres fermés en 10 ans

L'accès à l'IVG est-il pour autant menacé en France ? En 10 ans, 130 centres pratiquant l'avortement ont fermé leurs portes pour cause des restructurations hospitalières. 

Dernièrement au moins deux hôpitaux ont dû limiter, voire cesser totalement les avortements, un en Ille-et-Vilaine, l'autre dans la Sarthe. Face au phénomène, Marlène Schiappa s'est rendue à Bailleul pour désamorcer la polémique. 

“Est-ce que l'IVG est menacé en France ? Je crois qu'il ne faut pas être alarmiste. En Sarthe, il n'y a aucune femme qui ait été empêchée d'accéder à l'IVG. Toutes les demandes d'IVG qui ont été formulées par les femmes ont pu aboutir”, assure la secrétaire d’État chargée de l’égalité homme-femme et de la lutte contre les discriminations. 

Désert médicaux et clause de conscience

Dans cet hôpital à Bailleul, un médecin pratiquant l’IVG a depuis été recruté. La situation n’en demeure pas moins préoccupante, car le manque de praticiens dans les déserts médicaux peut compliquer l’accès à l’avortement. 

Parfois encore, les médecins refusent d'effectuer des IVG, en faisant jouer leur clause de conscience. Un dispositif légal qui est prévu par la loi Veil de 1975 et l’article L162-8

“L'IVG est un droit en France. Mais c'est un droit qui est en danger”, rappelle Sarah en faisant référence à la même loi Veil. Un droit auquel, comme elle, une Française sur trois aura recours au cours de sa vie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Avortement IVG
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795474495
VIDÉO - IVG : l'avortement est-il menacé en France ?
VIDÉO - IVG : l'avortement est-il menacé en France ?
Si l'IVG est légal depuis 43 ans, il fait l'objet de nombreuses polémiques ces dernières semaines. Des médecins refusent de le pratiquer, des hôpitaux ne le proposent plus. Avoir recours à l'avortement en France devient de plus en plus compliqué.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/vid-eo-ivg-l-avortement-est-il-menace-en-france-7795474495
2018-11-07 15:12:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hhCKAmUWIl9bLeR-kEbfAA/330v220-2/online/image/2014/0124/7769136619_une-femme-manifeste-pour-defendre-l-ivg-a-paris-le-19-janvier-2014.jpg