1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Verglas, brouillard : comment conduire en toute sécurité ?
1 min de lecture

Verglas, brouillard : comment conduire en toute sécurité ?

En cette période hivernale, le verglas et brouillard figurent parmi les pires ennemis des automobilistes.

Un paysage de neige et de verglas en France (illustration)
Un paysage de neige et de verglas en France (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Christophe Bourroux : comment conduire en toute sécurité malgré le brouillard et le verglas ?
02:01
Verglas, brouillard : comment conduire en toute sécurité ?
02:03
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Verglacée, la chaussée se transforme en véritable patinoire. Une fois partie en dérapage, c'est l'enfer pour se rattraper. Il n'y a quasiment plus d'adhérence, et un temps de freinage multiplié par deux par rapport à une route sèche. Pour éviter la glissade, il convient donc d'anticiper au maximum. Repérez d'abord l'environnement. À l'approche d'un pont ou d'un sous-bois levez le pied. C'est là principalement que les plaques de verglas se forment, c'est-à-dire à l'abri du vent, là où l'air ne peut chasser l'humidité.

Anticipez aussi les intersections. Là aussi la règle de base, c'est une vitesse modérée et surtout pas de grands coups de frein et de volant. Mais si vous devez quand même freiner, évitez si possible de le faire dans un virage où le risque de dérapage est le plus important. Si votre véhicule est ancien et n'est pas équipé d’un ABS, pressez doucement puis relâchez en partie la pédale à plusieurs reprises. C'est le phénomène du pompage, qui évite le blocage des roues.

Sinon, utilisez dans la mesure du possible le frein moteur en rétrogradant. Pour démarrer, soyez cool. Si vous accélérez trop rapidement, les roues vont patiner. Si vraiment vous peinez, vous pouvez essayer en seconde, en accélérant doucement. 

Brouillard = vitesse réduite

Si beaucoup d'automobilistes savent qu'il faut réduire la vitesse en cas de pluie, beaucoup ignorent qu'en cas de brouillard c'est la même chose. En cas de visibilité inférieure à 50 mètres, les vitesses maximales sont abaissées à 50 kilomètres/heure. Et cela sur l'ensemble des réseaux, de la petite route de campagne à la nationale, y compris sur autoroute.

À lire aussi

Pour vous repérer, c'est grosso modo un peu plus qu'un long trait blanc marqué au sol entre la voie de droite et la bande d'arrêt d'urgence. Et surtout ne collez pas la voiture qui vous précède. Car même à 50 kilomètres/heure il vous faut au moins 25 mètres pour vous arrêter.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/