1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vaucluse : après une longue attente, le château des Fines Roches rouvre ses portes
2 min de lecture

Vaucluse : après une longue attente, le château des Fines Roches rouvre ses portes

REPORTAGE - Face aux confinements successifs, cet hôtel-restaurant situé au cœur du vignoble de Châteauneuf-du-Pape, a du prendre son mal en patience. Racheté puis rénové par un entrepreneur passionné et ses deux associés, il rouvre ce mardi 1er juin.

Le château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse).
Le château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse).
Crédit : Etienne Baudu/RTL
Vaucluse : après une longue attente, le château des Fines Roches rouvre ses portes
04:38
Etienne Baudu

C'est un site qui ne passe pas inaperçu dans le Vaucluse, au cœur du magnifique vignoble de Châteauneuf-du-Pape. Le château des Fines Roches, un hôtel-restaurant qui tombait en désuétude, rouvre officiellement ses portes ce mardi 1er juin. Cet édifice doit son renouveau à un entrepreneur du BTP qui a revendu son affaire pour reprendre l'établissement, par amour du lieu.

Malgré la pandémie et un chemin semé de nombreuses embûches, Denis Duchêne, le nouveau propriétaire, est sur le point de réussir son pari. Ce château à l'amusante architecture néo médiévale du XIXème siècle possède de faux donjons crénelés tandis qu'Alphonse Daudet et Frédéric Mistral y auraient séjourné. Avec la chaîne des Alpilles, le palais des papes d'Avignon, le mont Ventoux et les célèbres vignobles de Châteauneuf-du-Pape, la vue depuis ce château parle d'elle-même. 

Il y a un an, Denis Duchêne décidait de faire le grand saut en tournant, à 36 ans, une page de sa vie. Après avoir quitté l'école à 15 ans, créé une entreprise de génie climatique à 20 ans, il décide de se lancer dans le tourisme en sinuant les routes de la région : "J'ai visité des campings, j'ai visité des hôtels et je suis arrivé là. J'ai vu une annonce le soir et la petite histoire qui est marrante c'est que j'ai racheté l'établissement qui était devant mes yeux depuis ma naissance" sourit-il.

Le château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape
Le château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape
Crédit : Étienne Baudu/RTL
Le château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape
Les 3 associés : Sébastien Gutierrez, responsable de l’hôtellerie, Hugo Loridan-Fombonne le jeune et talentueux chef et Denis Duchêne l’entrepreneur passionné
L'hostellerie du château des Fines Roches rouvre ses portes ce mardi 1er juin
L'édifice de ce château date du XIXe siècle
La tomate cœur de bœuf de l'hostellerie du château des Fines Roches du
Le château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape Crédits : Étienne Baudu/RTL
Les 3 associés : Sébastien Gutierrez, responsable de l’hôtellerie, Hugo Loridan-Fombonne le jeune et talentueux chef et Denis Duchêne l’entrepreneur passionné Crédits : Etienne Baudu/RTL
L'hostellerie du château des Fines Roches rouvre ses portes ce mardi 1er juin Crédits : Etienne Baudu/RTL
L'édifice de ce château date du XIXe siècle Crédits : Etienne Baudu/RTL
La tomate cœur de bœuf de l'hostellerie du château des Fines Roches du Crédits : Etienne Baudu/RTL
1/1

Plus d'un million d'euros investis

Denis sait qu'il doit être bien entouré car il ne connait pas le milieu de la restauration et de l'hôtellerie. Il propose alors au jeune chef déjà en place Hugo Loridan-Fombonne et au responsable de l'hôtel Sébastien Gutierrez de devenir associés. 

À lire aussi

Sébastien se souvient de leur rencontre : "Quand on le voit pour la première fois, on s'est demandé pourquoi il voulait se lancer maintenant dans le tourisme car vu le contexte, on sortait du premier confinement, on n'imaginait pas que quelqu'un allait se présenter de manière sérieuse".

Malgré le deuxième confinement qui lui tombe ensuite dessus, rien n'arrête Denis Duchêne qui croît plus que jamais en son projet et s'accroche : "On achète et on signe le 16 décembre parce que début décembre, on nous annonce un vaccin. Je ne sais pas si on aurait mené le challenge si on avait su qu'on serait, encore aujourd'hui, fermés" explique-t-il en soulignant que "l'investissement total est de 1,3 million d'euros avec une grosse partie de travaux qui était nécessaire à l'établissement pour le dynamiser".

Un test grandeur nature avant la réouverture

Après, la fin du troisième confinement, Denis Duchêne a voulu faire un test grandeur nature le vendredi 28 mai pour s'assurer que tout fonctionne avant sa réouverture. Hugo Loridan-Fombonne, le jeune chef de 28 ans, a eu le temps de peaufiner sa carte pendant cette fermeture forcée

Alors les trois associés ne savent pas vraiment comment va se passer cette nouvelle saison. Les étrangers seront moins nombreux et ils comptent donc sur la clientèle française et celle de la région pour maximiser leur activité. 

Denis Duchêne, Hugo Loridan-Fombonne et Sébastien Gutierrezveulent également croire en leur bonne étoile. Celle du Michelin peut-être, car la cuisine d'Hugo vaut vraiment le détour sur cette terrasse avec ce panorama à couper le souffle. 

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/