2 min de lecture Football

Val-de-Marne : 250 personnes réunies autour d'un match de football inter-villes

REPORTAGE - Mercredi soir à Villeneuve-Saint-Georges, près de 250 personnes se sont rassemblées autour d'un match de football, malgré les restrictions sanitaires.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Val-de-Marne : 250 personnes réunies autour d'un match de football inter-villes Crédit Image : Sina Mir / RTL | Crédit Média : Sina Mir | Durée : | Date : La page de l'émission
Sina Mir édité par William Vuillez

Après Strasbourg le week-end dernier, Grigny mardi soir, un nouveau match de football a rassemblé près 250 jeunes mercredi soir à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val de Marne opposant des jeunes de la ville à ceux de Vitry-sur-Seine alors que les sports collectifs sont toujours interdits en raison de la crise sanitaire.


L'ambiance avait tout du match de l'année. Des centaines de jeunes, des parents, des enfants, tous agglutinés, pas de gestes barrières, mais une seule règle le long du terrain : pas de photos, pas d'images. Joueurs comme supporters savent à quoi ils s'exposent en ce moment. Et pourtant, c'est bien sur les réseaux sociaux que tous se sont passés le mot mercredi, pour se retrouver.
 
"Là c’est le moment de prouver de quoi on est capable dans le 94", explique un des participants. "C'est notre sixième match. Il n'y a pas eu de match de football professionnel depuis le confinement, il n'y a pas eu de championnat, donc on a trouvé l’idée de faire des matches inter-villes dans la joie et la bonne humeur", ajoute t-il.

"Je ne crains plus rien"

"En fait, c'est toujours bonne ambiance", explique à son tour un supporter. "On n’est pas là pour se faire la guerre, on est là pour s'amuser, passer une bonne journée, une bonne soirée et après chacun rentre chez soi. Il y a même des familles qui viennent, des parents, des enfants", poursuit-il.

En effet, certains parents se sont également déplacés, comme ce père de famille de Villeneuve-Saint-Georges, venu avec ses deux enfants. "Je suis venu avec mes deux petits. Il y a une semaine, je ne serais jamais venu avec eux ! Mais vu comment ça s'est passé, tout ça… Là, franchement, je ne crains plus rien", explique t-il.  
Et lorsqu'on interroge sur la réaction des forces de l'ordre vis-à-vis de ces rassemblements, un spectateur d'une vingtaine d'années répond : "Pour tout vous dire, la police, ils sont venus une fois, ils ont regardé le match après ils sont partis. Ils sont venus parce qu'ils ont reçu un ordre de nous faire quitter le terrain. Mais eux-mêmes nous ont dit que en gros, ils préfèrent nous voir comme ça que nous voir en train de dealer."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Val-de-Marne Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants