2 min de lecture Société

Vacances : de plus en plus de parents envoient leurs enfants chez les grands-parents

REPLAY - De nombreux parents envoient leurs enfants en vacances chez les grands-parents, un phénomène qui s'est beaucoup développé depuis la crise, selon une enquête Opinion Way pour Belambra.

>
Vacances : de plus en plus de parents envoient leurs enfants chez leurs grands-parents Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date :
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

Les papis et les mamies font du baby-sitting. Un phénomène qui s'est beaucoup développé depuis la crise selon une enquête Opinion Way pour Belambra. 83% des Français estiment que les grands-parents apprécient de passer du temps en vacances avec leurs petits-enfants. Cela fortifie le lien familial, c'est une forme de partage, et une transmission des valeurs. Les jeunes disent qu'ils aiment ces relations authentiques. Et puis les grands-parents sont bien contents aussi de découvrir les dernières tendances, qui font vibrer les jeunes générations.

L'enquête met le doigt sur un nouveau phénomène, le "chic-ouf". Derrière cet idéal, et l'utilité pratique de faire garder gratuitement les enfants, c'est le côté perfide du sondage. Les deux-tiers des grands-parents disent : 'Chic, les petits-enfants arrivent'. Et au bout d'une semaine ils disent : 'Ouf, soulagement, ils repartent'. D'où le "chic-ouf".

23 millions d'heures de garde

Évidemment ils sont heureux de retrouver leurs petits-enfants, mais ils ont hâte que cela se termine. Parce que des enfants, ça fait du bruit, c'est agité, et il faut préparer les repas, surveiller leurs activités. C'est du bonheur, mais c'est usant. Ils ont parfois le sentiment que les parents abusent un peu. Mais partir en vacances avec toute la famille, cela coûte cher. Et quand on travaille, on préfère envoyer les enfants s'oxygéner et faire des activités avec les grands-parents, plutôt que de les laisser traîner avec leurs copains sans surveillance.

Et puis, 38% des parents disent aussi apprécier se retrouver, sans les enfants, de temps en temps. Donc pour toutes ces raisons, les grands-parents sont devenus un peu la roue de secours, des super nounous. Donc finalement, par temps de crise, les familles se serrent les coudes. On entend ici et là que la famille se désagrège, que les liens se distendent. Pas du tout. Les enquêtes montrent au contraire que les solidarités se renforcent.

À lire aussi
Les résidentes et présentratrices du journal de l'Ehpad René Marion confinement
Coronavirus : dans un Ehpad en Isère, les pensionnaires animent un journal télévisé

On estime qu'aujourd'hui, un Français sur quatre est grand-parent. Et les grands-parents aident de plus en plus financièrement leurs enfants. Quant au fait de garder leurs petits-enfants pour zéro centime, ce temps donné représenterait 23 millions d'heures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Économie Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants