1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vacances d'été : bientôt des plages uniquement sur réservation ?
2 min de lecture

Vacances d'été : bientôt des plages uniquement sur réservation ?

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Sébastien Krebs s'intéresse à l'impact environnemental du tourisme sur les plages avec Virginie Garin, spécialiste environnement à la rédaction de RTL et Etienne Baudu, du bureau RTL à Marseille.

Les calanques de Marseille. (illustration)
Les calanques de Marseille. (illustration)
Crédit : Pour toute la première fois, des calanques à Marseille seront accessibles uniquement sur réservation.
139. Vacances : la plage sur réservation ?
00:16:11
micro generique
Sébastien Krebs - édité par Jeanne Rouxel

Le sujet du jour. Crème solaire, déchets, mégots de cigarettes, chaussures… Chaque été, les plages sont victimes du tourisme. Pour limiter l'impact environnemental, certaines villes mettent en place un nouveau dispositif : la réservation. 

À Marseille, les touristes sont maintenant contraints de réserver pour accéder à deux des calanques de la ville. Si les mesures ne sont pas respectées, la personne encourt une amende de 68 euros. 

Pourquoi en parle-t-on ? Les plages sont-elles vraiment menacées ? Est-ce le nouveau tourisme qui nous attend ?  

Analyse. "Tous ces visiteurs qui viennent dans cette calanque, en particulier celle de Sujiton, c'est un petit bijou. C'est une pinède qui descend en cascade jusqu'au bord de l'eau, mais elle est victime de son succès et d'une sur fréquentation chronique. C'est la calanque la plus facile d'accès. Et parfois, pendant les jours de grandes affluences, vous pouvez avoir jusqu'à 1500 à 2000 personnes dans le fond de calanque, là où les gens peuvent se baigner. À cause du piétinement, la terre glisse à la mer, les racines des pins sont à l'air libre et le risque de déracinement de ces arbres est réel. Puis, avec la roche mise à nu, plus aucune végétation ne peut pousser", explique Etienne Baudu, du bureau RTL à Marseille. 

"Pendant le Covid, on a eu le temps de réfléchir, on a pris conscience des dégâts de ce tourisme de masse sur l'environnement. Les QR codes, ce n'est pas forcément facile pour les personnes qui ne maîtrisent pas cette technologie, mais il va falloir s'habituer à réserver, puis voyager différemment, donc peut-être voyager moins loin. Il y a une tendance d'ailleurs, aujourd'hui, il y a des tours opérateurs qui nous disent que les gens ont envie de voyager moins loin ou alors ils voyagent loin mais vont s'autoriser un long-courrier tous les cinq ans", ajoute Virginie Garin, spécialiste environnement à la rédaction de RTL.

À lire aussi


Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/