1 min de lecture Pompiers

Union Européenne : "Si on sapait les sapeurs-pompiers ", interroge Isabelle Saporta

BILLET - En voulant réglementer le temps de travail, Bruxelles menacerait les pompiers volontaires en instaurant un repos compensatoire obligatoire.

Micro générique Switch 245x300 C'est comme ça
>
Union Européenne : "Si on sapait les sapeurs pompiers " déplore Isabelle Saporta Crédit Image : Philippe Lopez/AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Tiens, si on sapait les sapeurs-pompiers ! Pourtant, s'attaquer aux mecs les plus sympas n'est pas du tout une bonne idée pour redorer le blason de l'Europe. Cela partait d'un bon sentiment, d'encadrer le travail de nos sapeurs-pompiers pour mieux les protéger. Mais de là à nous pondre une obligation d'un repos compensatoire de 11 heures entre deux missions, on marche sur la tête !

Car nos pompiers volontaires, sont, comme leur nom l'indique : volontaires. Ils ont un travail à côté et le seul moyen pour eux d'être dans les clous, c'est d'abandonner leur mission de pompier. Sans les pompiers volontaires, c'est toute l'organisation des secours d'urgence qui tombe à l'eau. Sans eux, les interventions prendraient deux fois plus de temps.

La solution pour maintenir nos pompiers volontaires : les professionnaliser. Or cela coûterait 2,5 milliards d'euros. L'Europe est une formidable idée, mais avec de telles usines à gaz, elle aime bien mettre le feu à sa propre maison et c'est malheureusement comme ça.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pompiers Le billet du jour Union européenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants