1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une prof de fitness retrouvée morte à Villejuif : "On n'y croit pas c'est trop dur"
1 min de lecture

Une prof de fitness retrouvée morte à Villejuif : "On n'y croit pas c'est trop dur"

DOCUMENT RTL - Originaire du Nord, une professeure de fitness a été retrouvée abattue à Villejuif. Sa belle-mère témoigne.

La façade du commissariat de police de Vincennes, le 5 mars 2012 (illustration).
La façade du commissariat de police de Vincennes, le 5 mars 2012 (illustration).
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Interview de la belle-mère d'Aurélie
00:55
Franck Antson & La rédaction numérique de RTL

"On comprend pas... c'est pas normal (...) pourquoi trois balles ?" La belle mère d'Aurélie Châtelain est sous le choc alors qu'elle a appris dimanche la mort de sa belle-fille de 32 ans dont le corps a été découvert dans sa voiture stationnée à VIllejuif. "Jamais on peut imaginer quelque chose comme ça". explique-t-elle à RTL, la voix entrecoupée de sanglots. "Il ne faut plus qu'il y ait d'armes, qu'est-ce qu'on attend ? La petite Chloé, Aurélie, elles ont fait de mal à personne". 

Depuis, les enquêteurs ont établit des liens entre le meurtre de la jeune Aurélie et l'étudiant en informatique de 24 ans, présenté comme un "islamiste radical dangereux" interpellé alors qu'il projetait de commettre un attentat contre une ou deux églises. 


Aurélie Châtelain, originaire de Caudry (Nord), est décédée alors qu'elle devait suivre un stage de Pilates organisé dans un hôtel à Villejuif (Val-de-Marne). Les pompiers pensaient intervenir pour un banal incendie de voiture mais en arrivant sur les lieux, dimanche vers 8h40, ils ont trouvé le cadavre d'une femme assise sur le siège passager, le corps criblé de trois balles. 

On ne lui connaissait pas d'ennemi. Elle était appréciée de tous ici et faisait tout pour les jeunes de la ville.

Le père de la victime

"C'était une fille géniale, témoigne encore son père au Parisien. On ne lui connaissait pas d'ennemi. Elle était séparée du père de sa fille, mais ils étaient restés en très bons termes. Elle était appréciée de tous ici et faisait tout pour les jeunes de la ville. C'est atroce et insupportable de se dire qu'elle a été tuée comme ça. On a perdu notre fille, et une petite fille a perdu sa mère..." 

À écouter aussi

Rencontre fortuite ou meurtre avec préméditation ? Toutes les hypothèses circulent. Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte et confiée à la brigade criminelle de la PJ de Paris. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/