1 min de lecture Paris

Une femme refusée d'un bus RATP ? Deux versions s'opposent

La RATP a ouvert une procédure disciplinaire contre l’un de ses agents accusé d’avoir refusé l’accès à son bus à une jeune femme. "Ça ne tient pas debout une seconde", assure de son côté un syndicaliste.

micro générique RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Une femme refusée d'un bus RATP ? Deux versions s'opposent Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Gautier Delhon-Bugard | Durée : | Date : La page de l'émission
Gautier Delhon-Bugard et Claire Gaveau

Que s'est-il réellement passé dans le XIXe arrondissement de Paris, mardi 30 avril ? Alors qu'elle attendait le bus 60, à l'arrêt Botzaris, une jeune femme de 29 ans se serait vue refuser l'accès à bord par le conducteur, à cause de sa tenue vestimentaire. Le chauffeur n'aurait pas daigné ouvrir les portes, jugeant que sa jupe était trop courte

Une histoire qui a rapidement enflammé les réseaux sociaux et fait réagir de nombreuses personnalités politiques alors que la RATP a ouvert une enquête et lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux afin de comprendre exactement les faits

Pourtant, ce dimanche 5 mai, la version évoquée par Olivier Davoise, syndicaliste CGT à la RATP, est bien différente. Contacté par RTL, il assure que le chauffeur du bus en question n'a fait que "respecter la réglementation". "Il a refusé l'accès à deux jeunes filles parce qu'elles ont refusé de monter à l'arrêt du bus alors qu'elles fumaient leur cigarette. Il a refermé les portes et s'est arrêté au feu rouge trente mètres plus loin", détaille-t-il.

Et de poursuivre : "Quand elles sont venues pleurer devant la porte, il leur a fait comprendre qu'elles n'étaient pas à l'arrêt et qu'il fallait monter quand elles étaient à l'arrêt".

À lire aussi
Lutèce histoire
Paris : que nous apprennent les dernières découvertes archéologiques sur Lutèce ?

Selon lui, la version des deux jeunes femmes est impensable. "Imaginer un collègue qui croit dans sa religion, qui la pratique dans sa vie privée et qui refuserait l'accès au bus sous prétexte que la jupe est trop courte ou le décolleté trop profond, ça ne tient pas debout une seconde".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris RATP Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants