1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une carte d'identification dans le BTP pour lutter contre le travail illégal
2 min de lecture

Une carte d'identification dans le BTP pour lutter contre le travail illégal

DOCUMENT RTL - Le premier exemplaire de cette carte sera remis ce mercredi 4 janvier par Bernard Cazeneuve et Myriam El Khomri.

Des ouvriers du BTP sur un chantier (illustration)
Des ouvriers du BTP sur un chantier (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Les BTP se dotent d'une carte d'identification pour lutter contre le travail illégal
01:10
Christophe Ponzio & Eléanor Douet

C'est le dernier outil du gouvernement pour lutter contre la fraude au travail détaché. Le premier ministre Bernard Cazeneuve et la ministre du Travail, Myriam El Khomri se rendent ce mercredi 4 janvier dans l'après-midi sur le site de production de l'Imprimerie Nationale, à Flers-en Escrebieux près de Douai (Nord) pour présenter une carte officielle pour les travailleurs du BTP. Cette carte d'identification, est réclamée depuis 10 ans par les entreprises du secteur. Une carte personnelle et sécurisée et obligatoire pour tous les salariés travaillant sur des chantiers.

L'enjeu est de taille, puisque cela concerne 2,5 millions de salariés parmi les 500.000 entreprises du secteur. Dans les prochains mois, toute personne présente sur un chantier devra l'avoir sur soi, tout comme les travailleurs qui interviennent chez les particuliers. L'ensemble des démarches pour obtenir cette carte s'effectue en ligne sur le site cartebtp.fr. RTL a eu accès aux locaux du siège de l'Imprimerie Nationale à Paris pour la découvrir.

C'est au bout d'un long couloir silencieux, derrière une énième porte sécurisée, que se trouve cette carte. "C'est une carte en polycarbonate, de la taille d'une carte de crédit, infalsifiable, grâce notamment au bord transparent, très simple à contrôler", explique Didier Trutt, le PDG du groupe Imprimerie Nationale.

Toutes les données personnelles, qui ont servi à fabriquer la carte, ont été détruites

Didier Trutt, PDG du groupe Imprimerie Nationale

Sur le fond vert et bleu figurent en relief les noms, sexe et photo du salarié, avec un contrôle facilité. "Là, on a incorporé un code. Demain, si vous avez un doute sur la carte qui est présentée, vous pouvez à travers un smartphone venir lire votre QR Code et venir vérifier que la carte est vraie et que les informations correspondent à ce que vous avez sur la carte", précise Didier Trutt. Un "feu vert" apparaît si le salarié du chantier est déclaré, un rouge pour du travail au noir ou de la fraude.

À écouter aussi

Le tout, relié à une plateforme numérique, sans "flicage", assure Didier Trutt. "Il n'y a aucun risque", selon lui. "Le code permet uniquement de valider que vous êtes attributaire de cette carte et que les droits sont valides. Toutes les données personnelles, qui ont servi à fabriquer la carte, ont été détruites". L'imprimerie Nationale attend maintenant l'arrêté de généralisation de la nouvelle carte BTP, avant d'en produire plus d'un million et demi, 20.000 par jour, d'ici à cet été.

Exemple d'une carte d'identification personnelle du BTP
Exemple d'une carte d'identification personnelle du BTP
Crédit : Copyright Imprimerie Nationale
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/