1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un "site de rencontre" entre supermarchés et associations pour éviter le gaspillage alimentaire
1 min de lecture

Un "site de rencontre" entre supermarchés et associations pour éviter le gaspillage alimentaire

CHRONIQUE - Chaque jour, les supermarchés jettent à la poubelle des tonnes de produits alimentaires qui sont encore comestibles. Pour éviter ce gaspillage, une start-up a trouvé une solution.

Des clients d'un supermarché toulousain, le 28 novembre 2013
Des clients d'un supermarché toulousain, le 28 novembre 2013
Crédit : AFP / REMY GABALDA
Un "site de rencontre" entre supermarchés et associations pour éviter le gaspillage alimentaire
01:51
Virginie Garin

Pour remédier au gaspillage des grandes surfaces, une start-up met en relation sur internet les supermarchés et des associations qui en ont besoin. C'est comme un site de rencontre.

Avec, d'un côté, des supermarchés qui tous les matins font l'inventaire de ce qu'ils vont jeter. Des cagettes de bananes, des poulets, des steaks qui sont bientôt périmés mais encore comestibles... Les magasins indiquent sur le site chaque jour ce dont ils disposent.

De l'autre côté, des associations caritatives qui se sont inscrites elles-aussi et qui ont indiqué leurs besoins. Et l'innovation géniale de cette start-up est d'avoir mis au point un logiciel, une technologie très rapide qui croise les offres et les demandes et qui prévient tout le monde par sms ou par mail. Telle association va pouvoir aller chercher 10 cagettes de tomates ou 150 kilos de saucisses et de jambon à telle heure dans tel supermarché. 

Tout le monde y gagne

Déjà 30 tonnes de nourriture transitent chaque semaine sur le site d'Eqosphere, et tout le monde y gagne. Les associations, les magasins aussi : car jeter, ça ne rapporte rien, alors que donner permet de bénéficier d'avantages fiscaux. Quant au site, qui fait déjà travailler 7 personnes, il se rémunère en faisant payer un abonnement - jusqu'à 2.000 euros par mois aux grandes surfaces... 

À lire aussi

Et Eqosphere a même réussi à mettre en relation un supermarché de Seine-et-Marne et un zoo. La viande, qui pour le coup n'est plus consommable par les humains, va nourrir des tigres du parc des félins. Rien ne se perd. Et dans les hypermarchés qui travaillent avec Eqosphère depuis un an, la quantité de déchets jetés à la poubelle a baissé en moyenne de 20%

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/