2 min de lecture Montagne

Un rescapé d'une avalanche : "J'en avais plein la bouche, comme un nageur dans les vagues à Hossegor"

REPLAY INTÉGRAL - Fabrice Cornet skiait avec son fils Igor sur une piste ouverte et balisée à Serre-Chevalier l'année dernière, avant d'être emporté dans une avalanche. Il a survécu, et raconte cette expérience terrible.

>
"Comme un nageur dans les vagues" raconte un rescapé d'avalanches Crédit Image : AFP / GAIZKA IROZ | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date :
Yves Calvi
Yves Calvi et James Abbott

Les avalanches ont déjà provoqué la mort d'un peu plus de 20 personnes cette saison. Il y a un peu plus d'un an, Fabrice Cornet était en train de skier avec son fils de 15 ans à Serre-Chevalier avant d'être entraîné dans une avalanche. Ils se situaient pourtant sur une piste ouverte et balisée avant qu'une première déferlante de neige ne vienne les emporter. Il raconte sur RTL cette expérience traumatisante. 

"Je n'ai pas vraiment eu le temps de m'apercevoir ce qu'il se passait réellement, décrit-il. En fait, je cherchais mon fils, je me retournais, et il était à une trentaine de mètres. Et il est pris par l'avalanche instantanément. Je pensais que c'était du brouillard mais en fait c'est l'avalanche. Je suis pris juste après, on est embrassés par la neige et on roule."

Je ne voyais pas à un mètre au moment du "réveil"

Fabrice, rescapé d'une avalanche
Partager la citation

"C'est flou en fait, on essaie de survivre, on surnage. On essaye de se débattre dans tous les sens, et puis on a peur des skis. Tout se heurte, et à un moment, ça s'arrête."

À lire aussi
Des membres du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), lors d'un exercice de secours, le 7 août 2012 dans les Alpes (image d'illustration) Isère
Isère : un grimpeur fait une chute mortelle dans le massif de la Chartreuse

"La montagne c'est terrible car il y a un silence. Ce vent, ce blizzard qui était là... Je ne voyais pas à un mètre au moment du "réveil". Et c'était surtout : 'Où est mon fils ?' C'est l'angoisse qui m'envahit. Je commence à hurler partout. Heureusement, j'avais un téléphone complètement basique qui a survécu au froid et à la neige."

J'en avais plein la bouche, comme dans les vagues à Hossegor

Fabrice, rescapé d'une avalanche
Partager la citation

Fabrice Cornet sait qu'il a eu de la "chance" en expliquant qu'ils n'ont été pris qu'au départ de l'avalanche. "Elle nous a pris au niveau de la poitrine, elle nous a fait littéralement voler. Je n'étais enseveli que jusqu'au cou, j'ai eu de la chance. J'en avais plein la bouche, comme un nageur dans les vagues à Hossegor. Mais j'ai pu me libérer très rapidement."

Retrouvant rapidement ses esprits, il se met évidemment à la recherche de son fils, mais commence à vite s'inquiéter quand il ne le voit pas autour de lui. "Je me dis que je n'avais pas le temps d'attendre les secours. J'essaie d'entendre un son, de voir une couleur... On était sur une piste ouverte et balisée, on n'avait pas besoin de sonde à priori. S'il est à 1m50 sous la neige, je sais que je ne le trouverai pas. C'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin."

Qu'on ne nous dise pas qu'on est toujours en sécurité en montagne

Fabrice, rescapé d'une avalanche
Partager la citation

Mais la bonne nouvelle arrive du pisteur qui fermait la piste qui est arrivé rapidement. "Il me dit que quelqu'un a recueilli un garçon mais ne voulait ne pas me faire de faux-espoirs. Mais j'ai commencé à pleurer car ça ne pouvait pas être quelqu'un d'autre."

Il donne évidemment pour conseil de faire extrêmement attention à la montagne qui à toujours été piégeuse. "On dit que la mer est plus forte que tout. C'est pareil pour la montagne, on sait que c'est dangereux, qu'on ne nous dise pas qu'on est toujours en sécurité, ce n'est pas possible."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Montagne Avalanche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776458916
Un rescapé d'une avalanche : "J'en avais plein la bouche, comme un nageur dans les vagues à Hossegor"
Un rescapé d'une avalanche : "J'en avais plein la bouche, comme un nageur dans les vagues à Hossegor"
REPLAY INTÉGRAL - Fabrice Cornet skiait avec son fils Igor sur une piste ouverte et balisée à Serre-Chevalier l'année dernière, avant d'être emporté dans une avalanche. Il a survécu, et raconte cette expérience terrible.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/un-rescape-d-une-avalanche-j-en-avais-plein-la-bouche-comme-un-nageur-dans-les-vagues-a-hossegor-7776458916
2015-02-04 13:13:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cFtlEYDaZVVF03Ns2beUtw/330v220-2/online/image/2014/0413/7771135235_un-helicoptere-du-peloton-de-gendarmerie-haute-montagne-le-6-mars-2014-pres-d-oloron-sainte-marie-image-d-illustration.jpg