1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un appel à témoins lancé pour retrouver deux mineures radicalisées
2 min de lecture

Un appel à témoins lancé pour retrouver deux mineures radicalisées

Radicalisées, les deux jeunes filles de 15 et 16 ans sont recherchées après une fugue inquiétante survenue vendredi en milieu de journée.

Un gendarme (photo d'illustration)
Un gendarme (photo d'illustration)
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Un appel à témoins a été lancé samedi 5 mars par la Gendarmerie nationale via son compte Twitter à la suite de la fugue inquiétante de deux adolescentes en Haute-Savoie. Louisa Bounechada, 16 ans, et Israé Abou Serie Mohamed, 15 ans, sont activement recherchées par la Gendarmerie nationale. Leurs portraits ont été diffusés par les autorités. Elles seraient radicalisées et "susceptibles de quitter le territoire national par tous les moyens et d'utiliser de fausses identités."

"Nous les soupçonnons, d'après leurs déclarations, d'être parties ou de vouloir partir en Syrie. Elles avaient pour projet de prendre un train pour Paris depuis Chambéry", a précisé le parquet d'Annecy, qui dispose pour l'heure de "peu d'éléments" en dehors de déclarations d'amies. "L'une des jeunes filles était déjà soupçonnée de radicalisation et était suivie. Elle avait été placée en foyer et faisait l'objet d'une interdiction de sortie du territoire. Nous avons obtenu pour l'autre jeune fille une opposition de sortie du territoire ce (samedi) matin", a ajouté le parquet. 

Nées à Annecy et Annemasse, les deux jeunes filles ont quitté le lycée des Carillons de Seynod (Haute-Savoie) le vendredi 4 mars aux alentours de 13h. La gendarmerie appelle toute personne ayant des informations à se manifester au près de la brigade de Meythet au 04.50.24.52.40.

8.250 personnes signalées sur une plateforme téléphonique en France

Selon un dernier rapport établi par l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste le 28 janvier 2016, 8.250 personnes ont été signalées sur une plateforme téléphonique en France depuis sa mise en place en 2014. Elles n'étaient que 4.015 en mars 2015. Selon Le Figaro, qui détaille le contenu de ce rapport, 70% sont des hommes et 80% sont majeurs. 1.632 jeunes mineurs ont été signalés. 

À écouter aussi

Ces signalements ont conduit à la fermeture de 4.848 sites Internet, comptes Twitter ou Facebook. 275 interdictions de sortie du territoire, 78 interdictions administratives du territoire et 112 éloignements de ressortissants français depuis la Turquie ont été prononcés. Au lendemain des attentats du 13 novembre, Manuel Valls a indiqué sur le plateau du Petit Journal de Canal + qu'il y avait 20.000 personnes fichées S, dont 10.500 pour leur "appartenance ou leur lien avec la mouvance islamique".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/