1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un achat sur cinq sur Internet est une pièce automobile
1 min de lecture

Un achat sur cinq sur Internet est une pièce automobile

REPLAY - Il n'y a pas que les jeux vidéo ou les livres qui font un carton sur le Web. Le secteur automobile n'échappe pas à sa frénésie.

Christophe Bourroux
Christophe Bourroux
Un achat sur cinq sur Internet est une pièce automobile
02:08
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Acheter des pneus, des essuie-glaces ou même des amortisseurs sur Internet, c'est en train d'exploser. Pour preuve ce chiffre de la FIEV, qui regroupe les professionnels de l'automobile : 20% des ventes sur la Toile sont des pièces pour nos voitures. Un marché extrêmement juteux, puisqu'il représente un demi-milliard d'euros. Pas étonnant que les grands groupes s'y intéressent PSA (qui a récemment acquis le site Mister-Auto) et Michelin (qui a acheté le site Allopneu, un des leaders du marché de vente de pneumatiques sur la Toile).

Les ventes se sont beaucoup démocratisées. D'abord en raison de la flambée des prix des pièces détachées, alors que sur les boutiques en ligne on peut réaliser de belles économies. Jusqu'à 40 % pour des plaquettes de frein, par exemple. Ensuite pas besoin d'être un professionnel du bricolage, même si vous n'y connaissez rien. De plus en plus de garages, pour ne pas perdre de clients, montent les pièces que vous avez acheté sur Internet.

44% des acheteurs sont des femmes

Oubliez les clichés : 44% des acheteurs sont des femmes. Toujours selon cette étude, près de la moitié des acheteurs possèdent au moins deux voitures dans le foyer, alors que la moyenne nationale est d'environ 30%. Ces sont des véhicules qui ont beaucoup de kilomètres au compteur (120.000 en moyenne), qui roulent tous le jours.

Il s'agit d'acheteurs aux revenus modestes et qui n'ont pas forcément les moyens de changer de voiture ou de faire les réparations nécessaires. Parfois au détriment de la sécurité. La crise pousse, en effet, les automobilistes à garder de plus en plus leur auto. L'âge moyen du parc en France frôle aujourd'hui les neuf ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/