2 min de lecture Terrorisme

Tirs dans un Thalys - Jean-Hugues Anglade : "J'ai vu la proximité de mon exécution"

DOCUMENT RTL - Jean-Hugues Anglade, présent lors de l'attaque du train Thalys vendredi 21 août, revient pour "RTL" sur le cauchemar vécu à bord. Il rencontrera Guillaume Pepy, patron de la SNCF, ce dimanche.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Tirs dans un Thalys - Jean-Hugues Anglade : "J'ai vu la proximité de mon exécution" Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
et Marc-Olivier Fogiel

C'est l'un des témoignages les plus attendus après l'attaque du Thalys Amsterdam-Paris par Ayoub El Khazzani, vendredi 21 août. Le comédien Jean-Hugues Anglade était présent à bord du train, et si ses blessures physiques sont légères, le souvenirs de l'attaque est très fort. "J'ai vu la proximité de mon exécution, et je l'ai vue pour ma compagne et mes enfants", raconte l'acteur. Dans le TGV, c'est surtout la sensation d'être pris au piège qui semble encore marquer. "On a tout fait pour essayer de s'en sortir, mais on ne peut pas sortir d'un TGV qui ne veut pas vous laisser sortir", explique-t-il. 

Visiblement toujours sous le choc, Jean-Hugues Anglade se sentait "dans une souricière". "On attend que le tueur remonte le wagon et vienne vous tuer à bout portant", a-t-il confié. Il estime que "ce n'est absolument pas concevable de se retrouver dans une situation où la mort va vous saisir à l'instant, sans justification aucune". 

Ils nous ont totalement ignorés

Jean-Hugues Anglade
Partager la citation

Mais si le témoignage du comédien de Braquo était tant attendu, c'est bien à cause de l'attitude du personnel de Thalys, qu'il accuse d'avoir abandonné les passagers à leur sort. "Nous avons été surpris par une fuite très soudaine du personnel de bord", décrit-il. De plus, il raconte avoir vu "deux hôtesses courir tête baissée se réfugier dans la cabine du conducteur de la motrice". Une "fuite" qui s'est faite sans prévenir les passagers des événements, et "sans nous demander de nous protéger en nous mettant soit à plat ventre, soit sous les fauteuils. Ils nous ont totalement ignorés", confesse le comédien. 

À lire aussi
Les forces de sécurité kényanes ont éliminé tous les terroristes. Kenya
VIDÉO - Kenya : une attaque terroriste fait au moins 14 morts à Nairobi

Ainsi, la réelle teneur du drame en passe de se dérouler n'a été comprise qu'au moment où une femme est passée en criant "he is shooting, he is shooting, he is shooting" ("il est en train de tirer"). "Nous avons essayé de forcer la porte pour entrer dans la cabine de la motrice, mais l'accès nous était complètement refusé, et des forces contraires poussaient la porte pour nous empêcher de pénétrer", détaille Jean-Hugues Anglade. ce dernier décrit qu'ils étaient alors "les malheureuses victimes de quelque chose qui allait être une exécution en masse". 

Il aura la version claire et pas complaisante

Jean-Hugues Anglade
Partager la citation

Le comédien réfute d'ailleurs la version de la direction de Thalys, qui affirme que le personnel a parfaitement réagi. C'est "une contre-vérité", insiste-t-il. "On s'est retrouvés face à des gens qui fuyaient comme des lapins pour sauver leur peau", explique-t-il. Face à ces deux versions contradictoires, Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, a proposé de recevoir Jean-Hugues Anglade dès ce dimanche 23 août. "Si ce monsieur cherche la vérité, il aura la version claire et pas complaisante", promet-il. 

S'il accepte de rencontrer le PDG, il affirme ne rien attendre de la part de la SNCF. "Je suis simplement atterré", indique l'acteur. "Je ne te dis pas la massacre qui aurait été celui que nous aurions vécu, si nous n'avions pas eu la chance d'avoir ces deux militaires américains pour neutraliser cet individu", a-t-il conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Trains Jihad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779473517
Tirs dans un Thalys - Jean-Hugues Anglade : "J'ai vu la proximité de mon exécution"
Tirs dans un Thalys - Jean-Hugues Anglade : "J'ai vu la proximité de mon exécution"
DOCUMENT RTL - Jean-Hugues Anglade, présent lors de l'attaque du train Thalys vendredi 21 août, revient pour "RTL" sur le cauchemar vécu à bord. Il rencontrera Guillaume Pepy, patron de la SNCF, ce dimanche.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tirs-dans-un-thalys-jean-hugues-anglade-j-ai-vu-la-proximite-de-mon-execution-7779473517
2015-08-23 07:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uFCiy6tt66twkvgVfrsCtA/330v220-2/online/image/2015/0822/7779468684_000-par8253287.jpg