1 min de lecture Santé

Tiers payant : la généralisation "évidemment maintenue", selon Touraine

L'extension du tiers payant, contestée par les médecins libéraux, sera "évidemment maintenue", a indiqué mardi la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Marisol Touraine, à Paris, le 29 septembre 2014. (archives)
Marisol Touraine, à Paris, le 29 septembre 2014. (archives) Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'extension du tiers payant prévue dans le projet de loi santé sera "évidemment maintenue", a déclaré mardi 6 janvier la ministre de la Santé Marisol Touraine, alors que cette disposition suscite l'ire des médecins généralistes.

"Le tiers payant est un élément fondamental de cette loi" et "évidemment qu'il sera maintenu", a insisté Marisol Touraine, interrogée sur BFM TV et RMC. La ministre s'est engagée à mettre en place un système "simple", "rapide et efficace".

Marisol Touraine a soutenu que la généralisation du tiers payant aux consultations chez les médecins libéraux représentait "une avancée", alors que les professionnels concernés ont protesté en engageant un mouvement de grève le 23 décembre.

"C'est un élément soutenu par les associations de patients, par les associations de consommateurs, par les organisations syndicales", a-t-elle insisté.

Le boycott de la carte vitale "pas responsable"

À lire aussi
Un médecin (illustration) santé
Gastro-entérite : les 4 conseils pour échapper à l'épidémie

La ministre a par ailleurs jugé le boycott de l'utilisation de la carte vitale par les médecins grévistes "pas responsable vis-à-vis de leurs patients".

"Autour d'un Français sur trois dit que pour des raisons financières, il a renoncé à des soins ou qu'il va à l'hôpital parce qu'il n'avance pas les frais", a rappelé la ministre.

"Environ 92% des actes sont télétransmis", a-t-elle indiqué, "concrètement on passera de 4-5 jours de remboursement à plusieurs semaines". Elle a rappelé aussi que les médecins sont rémunérés pour la télétransmission.

"Je n'imagine pas qu'ils ne se préoccupent pas de la situation dans laquelle sont les patients", a-t-elle ajouté en appelant "à la responsabilité de chacun".

Marisol Touraine va recevoir mardi et mercredi des représentants syndicaux. Affirmant n'avoir "cessé d'être en contact" avec les syndicats de médecins, elle s'est félicitée de "progrès assez considérables" accomplis "sur d'autres aspects de la loi", qui doit être examinée au Parlement en avril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Politique Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants