1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Terrorisme : Oussama Atar, le mentor des jihadistes de Bruxelles, en route vers la France ?
2 min de lecture

Terrorisme : Oussama Atar, le mentor des jihadistes de Bruxelles, en route vers la France ?

Selon "Le Parisien", ce Belge de 32 ans, cousin des frères El Bakraoui, deux kamikazes de Bruxelles, est la nouvelle cible de la police française.

Une opération antiterroriste a été menée à Argenteuil jeudi 24 et vendredi 25 mars 2016
Une opération antiterroriste a été menée à Argenteuil jeudi 24 et vendredi 25 mars 2016
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Il s'appelle Oussama Atar. Cousin des frères El Bakraoui, deux des trois kamikazes de Bruxelles, ce Belge de 32 ans, décrit comme "un combattant étranger dangereux et armé", fait l'objet d'un message de vigilance diffusé au sein de la police française, selon une information du Parisien. L'homme de 32 ans est la nouvelle cible de la police, qui croit savoir qu'il a joué un rôle clé dans les attentats commis dans le métro et à l'aéroport Zaventem de Bruxelles. Il n'avait pas été retrouvé dans son appartement d'Anderlecht perquisitionné à la suite des attentats.

Selon ce message, Oussama Atar se trouverait actuellement en Syrie, une zone qu'il fréquente depuis 2002 officiellement pour faire de l'humanitaire mais aurait pour projet de rejoindre la France via l'Albanie. La consigne donnée aux policiers est claire : il faut l'interpeller.

Le "mentor" des jihadistes de Bruxelles

Arrêté en février 2005 à Ramadi, en Irak, ce combattant présumé a été condamné à dix ans de prison au camp Bucca, en Irak, lieu de naissance de Daesh. Pendant qu'il purge sa peine, Oussama Atar rencontre Abu Bakr Al-Baghdadi, le chef du groupe État islamique. De retour en Belgique en 2012, sa famille multipliant les opérations médiatiques de soutien, il est arrêté en 2013 "alors qu'il s'apprêtait à rejoindre un groupe de jihadistes en Tunisie", selon Le Parisien.

Puis, le terroriste en puissance ne laisse plus aucune trace jusqu'au 22 mars. Son rôle serait si important dans cette opération terroriste que le renseignement belge le qualifie de "mentor". Son frère, son oncle et un autre cousin d'Oussama Atar ont été incarcérés. Ils auraient été à l'initiative d'un projet d'attentat contre une fan-zone belge pendant le match Irlande-Belgique du 18 juin dernier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/