3 min de lecture Société

"Tenue républicaine" à l'école : peut-on s'habiller comme on veut ?

DÉBAT - Ludovine de la Rochère, présidente de la "Manif pour tous", et Mathieu Devlaminck, président de l'Union nationale lycéenne, échangent sur la manière dont on doit s'habiller à l'école.

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 22 septembre 2020 Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud édité par Paul Turban

Peut-on s'habiller comme on veut à l'école ? "Vous n'allez pas à l'école comme vous allez à la plage ou en boîte de nuit, a estimé le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur RTL. Chacun peut comprendre qu'on vient à l'école habillé d'une façon républicaine.

Ce mardi 22 septembre, Mathieu Devlaminck, président de l'Union nationale lycéenne en appelle aux "valeurs de la République" pour défendre la liberté des jeunes à s'habiller comme ils le souhaitent, alors que Ludovine de la Rochère, présidente de "la Manif pour Tous", dénonce une "instrumentalisation"

"On a vu que Jean-Michel Blanquer a fait appel aux valeurs de la République, explique  Mathieu Devlaminck. Nous aussi, nous sommes pour les valeurs de la République. On est pour la liberté de s'habiller comme on veut. L'égalité, c'est l'égalité entre les hommes et les femmes, les filles et les garçons. La fraternité, c'est se respecter les uns les autres. Contraindre les lycéennes à s'habiller d'une manière, ce n'est pas ma vision de la République." 

On est pour la liberté de s'habiller comme on veut.

Mathieu Devlaminck, président de l'Union nationale lycéenne.
Partager la citation

"Jean-Michel Blanquer est tombé dans le piège, estime Ludovine de la Rochère. Il aurait simplement dû dire pas de politique, pas de polémique, pas de propagande idéologique à l'école. L'école doit être sanctuarisée. La tenue qu'on doit avoir à l'école doit être adaptée au contexte dans lequel on est. Les garçons ne doivent pas arriver avec le pantalon à moitié baissé et le slip sorti."

À lire aussi
L'Assemblée nationale (illustration) société
Congé de paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours

"Quand des courants qui se disent féministes prétendent que les petites filles sont mises en cause, c'est de l'instrumentalisation pour introduire une propagande dans les écoles, faire croire à toutes les filles, toutes les femmes qu'elles sont victimes de la société", ajoute Ludovine de la Rochère. 

Qui fixe les règles ?

"Moi personnellement, je trouve que c'est une faute de goût, estime Mathieu Devlaminck. De là à l'interdire, non. Cela ne porte pas atteinte à la liberté des autres de porter son pantalon un peu plus bas. On n'a pas à se conformer à une tenue imposée pour avoir accès au service public." 

"Il faut accepter les limites, parce que vous vivez en société, répond Ludovine de la Rochère. Jean-Michel Blanquer a tenté de définir la tenue. Il aurait pu dire 'une tenue adaptée' et le bon sens fait que l'on sait ce que c'est. Chacun a le sens des responsabilités. Si, cela peut déranger les autres que le pantalon soit baissé. Le prof s'habille aussi de manière adaptée." 

Le bon sens, c'est de ne pas aller à l'école comme on va à la plage

Pascal Praud, animateur de "Les Auditeurs ont la parole" sur RTL.
Partager la citation

Interrogé par Pascal Praud, Mathieu Devlaminck "ne voit pas en quoi un short et des tongs sont un problème en cours de français. Je ne vois pas en quoi ça empêche de faire cours, je ne vois pas en quoi ça empêche d'étudier." 

"C'est pour cela que c'est très difficile, parce que ce que vous dites n'est pas faux, reconnait Pascal Praud. Mais en même temps, il y a des codes du vivre ensemble qui font qui si tout le monde s'habille comme il veut... Il peut en avoir un qui arrive habillé en Zorro". 

"Ces codes-là ne s'imposent pas, ils s'expliquent, estime Mathieu Devlaminck. L'école est là pour expliquer." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Débat École
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants