2 min de lecture Société

Téléphonie : les répondeurs bientôt supplantés par les SMS et les e-mails

REPLAY - Laissez-vous encore des messages vocaux ? Écoutez-vous vraiment ceux qu’on vous laisse ? Nous sommes de moins en moins nombreux à utiliser des répondeurs téléphoniques.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Téléphonie : les répondeurs bientôt supplantés par les SMS et les e-mails Crédit Image : Romain Boé | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Les annonces d'accueil et le "message après le bip", ce sera bientôt du passé. Le déclin est lent. Chaque année, on laisse 8% de messages en moins que l’année précédente. Et on les écoute de moins en moins, voire pas du tout. D'abord parce que l’affichage des numéros sur les mobiles permet de rappeler avant même d'écouter le message. Ensuite, consulter son répondeur, ce n'est pas discret et ce n'est pas poli en pleine réunion. Surtout si avez besoin de réécouter un message trois - quatre fois pour noter les références de votre interlocuteur qui vous laisse quatorze minutes de blabla.

C'est une perte de temps et d’argent surtout pour une entreprise.
Plusieurs sociétés ont d’ailleurs déjà supprimé les répondeurs à leur employés. Ce fut le cas de la banque J.P. Morgan cet été, pour gagner en productivité.

Les nuances de la voix

Les e-mails, les SMS et autres applications sur nos mobiles vont bientôt supplanter la voix. du moins en partie. La tendance se retrouve dans les chiffres. Les adolescents se parlent de moins en moins au téléphone d'année en année. Au travail, la fracture se situe à 35 ans. Les plus de 35 ans restent plus attaché à la voix. Ce qui est parfois pas si mal, explique Alia Cardin, auteur de Digital Detox. Pour elle, "il y a énormément d'informations dans la voix pour faire passer certains messages".

La voix véhicule plus de nuances. C’est aussi pour cela que nous aimons la radio. En fait la voix, à l’origine de la communication mobile, est devenu "une des formes de communication parmi d’autres", souligne Laurence Allard, sociologue des usages numériques et qui s’intéresse aussi aux nouveaux messages vocaux.

Les Chinois fous du "voice messaging"

Mais attention, le déclin du répondeur ne signe pas l’arrêt de mort du message audio. Cela ne marche pas très fort en France (ça viendra peut-être ?), mais les Chinois, par exemple, utilisent beaucoup les applications qui permettent d'envoyer un message vocal. Cela s’appelle le "voice messaging". Vous envoyer un message fichier audio, donc sans appeler et sans passer par le répondeur. Comme un SMS.

À lire aussi
Une rame de métro de la RATP (illustration) réforme des retraites
Grève dans les transports : le "lundi noir" tant redouté aura-t-il lieu ?

Mais avouez que ce n'était quand même pas mal les annonces sur répondeur !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Téléphonie SMS
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants