1 min de lecture Conflit israélo-palestinien

"Tel-Aviv sur Seine" : une journée sous haute sécurité

REPLAY - L'opération "Tel-Aviv sur Seine" s'est déroulée jeudi 13 août encadrée par un dispositif de sécurité impressionnant.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Ambiance Tel Aviv sur Seine Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Raphaël Vantard | Durée : | Date : La page de l'émission
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et Raphaël Vantard

C'était la polémique de la semaine. La journée "Tel-Aviv sur Seine", censée promouvoir la station balnéaire israélienne, a provoqué une levée de bouclier de la part des mouvements pro-palestiniens. Ces derniers ont même organisé "Gaza plage" sur le même quai, pour conter l'initiative de la municipalité parisienne. La journée de ce jeudi 13 août était donc sous haute tension, avec une déploiement de centaines de CRS chargées de séparer les deux camps pour éviter les heurts éventuels. Un dispositif sécuritaire qui a indisposé certains badauds. 

Ça me rend d'une tristesse abominable

Ivan, un badaud
Partager la citation

Ivan et sa femme, bloqués par les policiers pour passer vers "Gaza plage", n'ont pas compris la bunkérisation de la manifestation culturelle. "Pourquoi séparer les gens ? Ça vous plaît qu'il y ait une frontière ? On n'est à Paris quand même. Ça me rend d'une tristesse abominable", se désole-t-il. 

De l'autre côté, au bout d'un tunnel qui fait office de check-point, un militant pro-palestinien s'indigne toujours de l'invitation faite à Tel-Aviv par la Mairie de Paris. "Vendre cette événement comme festif, il s'agissait d'un énorme mensonge", assure Nicolas. "Cela fait partie du dispositif de propagande israélien que d'essayer de montrer un Israël autre que les bombes, les soldats, les check-point". Aucun débordement n'a été signalé lors de la journée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conflit israélo-palestinien Maire de Paris Anne Hidalgo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants