2 min de lecture Taxis contre VTC

Taxis contre VTC : "J'invite Thomas Thévenoud à travailler avec moi", lance Laurent Grandguillaume

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL- Le médiateur de la crise entre taxis et VTC ne voit pas d'un bon œil les réflexions de Thomas Thévenoud, auteur de la loi sur les taxis et VTC datant de septembre 2014.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Taxis contre VTC : "Les contribuables ne financeront pas le fonds de garantie", assure le médiateur Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Clémence Bauduin

Un rapporteur, un médiateur, et deux lignes de conduite. Thomas Thévenoud, auteur de la loi sur la résolution du conflit entre taxis et VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur), et Laurent Grandguillaume, député socialiste de Côte-d'Or désigné comme médiateur de ce même conflit, ne sont pas d'accord sur la manière de le résoudre. 

Lundi 4 avril, pour calmer le mouvement de protestation lancé à Toulouse le même jour et tenter d'enterrer la hache de guerre, le gouvernement a proposé, entre autres propositions, le rachat de licences de taxis par l'intermédiaire d'un fonds de garantie. Ce fonds permettrait aux chauffeurs qui le désirent de se voir rembourser leurs licences. La proposition avait été formulée dès le 26 février par Laurent Grandguillaume.

Si ce dernier s'en satisfait, Thomas Thévenoud, auteur de la loi de 2014 qui porte son nom, ne considère pas ce rachat des licences comme une solution. Dans une interview au Parisien publiée ce 5 avril, il estime à 5 milliards le coût du rachat pour les 20.000 taxis parisiens, et à 8 milliards pour les 60.000 taxis exerçant en France. Pour Laurent Grandguillaume, ce chiffre n'est pas correct. "Ce n'est pas du tout ce que je propose. (...) Les chauffeurs seront sollicités de manière volontaire, ce n'est pas le rachat de toutes les licences en circulation", argue le député de Côte-d'Or au micro de RTL. Selon lui, 3 milliards d'euros seront nécessaires "si l'ensemble de ceux qui vont partir en retraite font appel au fonds, ce qui ne sera pas le cas".

Si Thomas Thévenoud estime qu'il y a du blanchiment, qu'il apporte les éléments qu'il a en sa possession

Laurent Grandguillaume
Partager la citation
À lire aussi
Un chauffeur Uber lors d'une manifestation à Paris, le 9 février 2016 économie
"Uber doit lutter pour ne pas se faire uberiser", explique Martial You

Piqué au vif par les réflexions de Thomas Thévenoud, éphémère d'État au Commerce extérieur remercié après quelques déboires fiscaux, Laurent Grandguillaume souligne, au détour d'une phrase, un certain nombre de manquements de la part de son confrère député. "Je veux bien travailler avec lui sur l'application de la loi Thévenoud, puisque certains points ont eu des difficultés à être appliqués. D'ailleurs on se retrouve aujourd'hui dans cette situation sans doute parce qu'ils n'étaient pas suffisamment clairs. (...) Je l'invite à faire ce travail avec moi s'il le souhaite", poursuit le médiateur.

Un peu plus loin dans son interview au Parisien, Thomas Thévenoud avance que si l'origine des sommes avancées par les taxis est inconnue, le remboursement par le fonds de garantie pourrait favoriser un "marché noir". "Il est responsable de ses propos. On passe aujourd'hui par l'État qui suit ces ventes de licence, je ne pense pas que l'État puisse se satisfaire d'une telle situation", rétorque Laurent Grandguillaume. "Si monsieur Thomas Thévenoud estime qu'il y a du blanchiment, qu'il apporte les éléments qu'il a sans doute en sa possession." Mardi 5 avril au petit matin, plusieurs dizaines de taxis perturbaient encore l'accès à la zone aéroportuaire de Toulouse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Taxis contre VTC Taxis Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782684536
Taxis contre VTC : "J'invite Thomas Thévenoud à travailler avec moi", lance Laurent Grandguillaume
Taxis contre VTC : "J'invite Thomas Thévenoud à travailler avec moi", lance Laurent Grandguillaume
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL- Le médiateur de la crise entre taxis et VTC ne voit pas d'un bon œil les réflexions de Thomas Thévenoud, auteur de la loi sur les taxis et VTC datant de septembre 2014.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/taxis-contre-vtc-j-invite-thomas-thevenoud-a-travailler-avec-moi-lance-laurent-grandguillaume-7782684536
2016-04-05 11:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XssSNFdqX8gXiCdEwXAFVg/330v220-2/online/image/2016/0125/7781537989_un-chauffeur-de-taxi-avec-un-slogan-uber-m-a-tue-manifeste-contre-l-eclosion-des-vtc.jpg