2 min de lecture Fiscalité

Taxe "abri de jardin" : pourquoi elle va encore augmenter en 2020

ÉCLAIRAGE - Après deux fortes hausses en 2018 et 2019, la taxe d'aménagement a encore augmenté au 1er janvier 2020. Les tarifs s’élèvent à 759 euros par mètre carré de construction hors Île-de-France et 860 euros en Île-de-France entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020.

Un abri de jardin (illustration)
Un abri de jardin (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Mauvaise nouvelle pour ceux qui envisagent d’installer une cabane de jardin au printemps prochain. Cette taxe applicable à tous, car sans condition de ressources, a encore augmenté au 1er janvier 2020. En effet, la taxe d'aménagement, appelée dans le langage courant taxe "abri de jardin", vise à taxer toutes les constructions supplémentaires extérieures à la maison. Elle concerne donc entre autre les cabanons de jardin, les vérandas ou les piscines.

Après une hausse de 3,8% en 2019, elle a de nouveau augmenté au 1er janvier. Pour 2020 la taxe "abri de jardin" est ainsi passée à 759 euros le mètre carré hors Île-de-France, contre 753 euros en 2019, et 860 euros le mètre carré en Île-de-France contre 854 euros l'an passé. C'est donc une augmentation de 0,8% sur un an et de 15% par rapport à 2012, année de création de la taxe. Une hausse actée par l'arrêté paru le 28 décembre 2019 au Journal officiel.

"Conformément aux dispositions de l’article L. 331-11 du code de l’urbanisme (...), le dernier indice connu s’élevant à 1.746, les tarifs par mètre carré de construction s’élèvent, pour la période du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020, aux valeurs suivantes : 759 euros hors Ile-de-France, 860 euros en Ile-de-France", dispose l'arrêté

Une taxe applicable à toutes les surfaces closes et couvertes d'une surface supérieure à 5 mètres carrés

Cependant, un montant spécifique est appliqué aux piscines (200 euros par mètre carré), aux panneaux photovoltaïques (10 euros par mètre carré), aux chalets et bungalows (10.000 euros par emplacement) ou encore pour les tentes, caravanes et mobile-homes (3.000 euros par emplacement).

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy", le 15 mars 2013 Bercy
Fraude fiscale : 12 milliards d'euros récupérés en 2019, un nouveau record

Cette taxe "abri de jardin" est applicable à toutes les surfaces closes et couvertes d'une surface supérieure à 5 mètres carrés et d'une hauteur supérieure à 1m80, comme le rappelle le site du service-public.fr. Si son augmentation est une mauvaise nouvelle pour les propriétaires, cela n'est pas synonyme d'une augmentation généralisée en France.

En effet, le montant de la taxe d’aménagement dépend en effet également des taux votés par les collectivités locales. Une baisse de la taxe "abri de jardin" n’est donc en théorie pas impossible dans certaines communes, si une diminution des taux venait compenser la hausse de la base de calcul. Sachez également que les collectivités peuvent choisir de ne pas prélever cette taxe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Taxe Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants