1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tanguy Pastureau : Spencer Stone se fait planter tous les deux mois
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : Spencer Stone se fait planter tous les deux mois

REPLAY - Spencer Stone, c'est l'un des héros du Thalys, qui en maîtrisant un terroriste, a sauvé d'innombrables vies. Ce monsieur, c'est Batman + Superman + Spiderman + Jean-Jacques Goldman à lui seul.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Crédit : RTL
Tanguy Pastureau : Spencer Stone se fait planter tous les deux mois
02:59
Tanguy Pastureau : peut-on rire de rien, mais avec tout le monde ?
02:45
Tanguy Pastureau : Spencer Stone se fait planter tous les deux mois
03:01
Tanguy Pastureau : peut-on rire de rien, mais avec tout le monde ?
02:49

Spencer Stone, c’est l’un des américains en goguette qui dans le Thalys, plutôt que de bouffer son sandwich à la dinde avait sauté sur un terroriste, c’est la même chose mais sans pain et avec des poils. L’autre, qui avait un cutter, comme Damidot si ce n’est qu’il ne souhaitait pas découper du papier peint mais des voyageurs, lui avait entaillé le cou et le pouce, si bien que Spencer ne pouvait plus faire de stop.

A l’hôpital, il avait gobé de la morphine en matant "Questions pour un Champion", si bien qu’il n’a jamais su si c’est lui qui était défoncé ou Julien Lepers qui sautait vraiment sur place en lançant ses fiches sur des candidats qui ont 16 fois son QI.

Ensuite Hollande, le petit d’homme au bidou gonflé, l’avait décoré de la légion d’honneur et avait voulu lui taper la bise. Là Spencer avait eu un mouvement de recul, le gonze à 7 ans tirait déjà à la kalach sur les lièvres et les gauchistes, il s’était dit "j’ai pas crapahuté en treillis dans la boue pendant 10 piges pour me faire laper la pomme par Benny Hill". Mais bon, le bisou entre mecs est une coutume locale, qui se pratique aussi dans les médias, sauf avec vous Bernard, car vous piquez comme un hérisson portugais sous stéroïdes.
 
Spencer Stone avait donc laissé Hollande lui faire la bise. En réalité, Hollande faisant 3 têtes de moins que Stone, il lui avait embrassé les tétons, chose qui s’est toujours faite à l’Elysée, mais plutôt avec des filles, la nuit, et à 3 grammes. Puis Stone, notre héros, était parti, nous laissant seuls avec nos islamistes fichés S qui font du tourisme. 
 
Malheureusement, chez lui, aux Etats-Unis, il vient de nouveau d’être agressé...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/