3 min de lecture Tabac

Tabac : l'efficacité controversée du paquet de cigarettes neutre

DÉCRYPTAGE - L'introduction du paquet neutre doit être la mesure phare du projet de lutte contre le tabac de Marisol Touraine. Jusqu'à présent, seule l'Australie a mis cette mesure en place. Depuis deux ans, chercheurs et industriels s'affrontent sur ses effets.

Un marchand de tabac en Australie après l'introduction de la loi sur les paquets de cigarettes neutres
Un marchand de tabac en Australie après l'introduction de la loi sur les paquets de cigarettes neutres Crédit : WILLIAM WEST / AFP
Marion Dautry
Marion Dautry
Journaliste RTL

La ministre de la Santé Marisol Touraine s'apprête à présenter son grand plan de lutte contre le tabac. L'introduction du paquet de cigarettes neutre, c'est-à-dire sans le logo et les couleurs de la marque, doit en être la mesure phare.

Le seul pays au monde a avoir déjà introduit cette mesure est l'Australie, avec la loi sur le paquet de tabac neutre votée en 2011 et en application depuis le 1er décembre 2012. Le Canada y avait pensé dans les années 1990, mais avait reculé face aux industriels. L'Australie est ainsi devenu un laboratoire pour les chercheurs du monde entier et les industriels du tabac, inquiets des velléités d'imitation des autres gouvernements.

Bataille de chiffres

En Australie, les industriels du secteur déversent depuis plusieurs mois une avalanche d'études qui montrent l'échec de cette politique. Certains s'appuient sur des études universitaires, comme celle du département d'Économie de l'université de Zurich, selon laquelle il n'y aurait "aucune preuve de la réussite de cette politique". Mais l'étude se base sur les données d'un institut privé australien sur les jeunes fumeurs, entre décembre 2001 et décembre 2013, alors que le paquet neutre n'est totalement en vigueur que depuis décembre 2012. Une fourchette très large, donc, et qui sous-entend que l'absence de résultats en quelques mois signifie un échec.

Le professeur David Currow, directeur de l'institut de recherches sur le cancer du New South Wales (un organisme créé par le gouvernement), critique l'absence de transparence des études de l'industrie du tabac. "La véritable efficacité de cette mesure doit être observée dans le temps", fustige-t-il dans le Sydney Morning Herald. Lui s'appuie, entre autres, sur une étude publiée dans la revue BMJ Open qui affirme que l'introduction du paquet neutre a poussé davantage de gens à arrêter de fumer, créant notamment un sentiment de "moindre qualité" du tabac. "Nous observons une diminution des taux de tabagisme, et ce n'est pas un accident", poursuit le professeur.

À lire aussi
Un bureau de tabac (illustration). cigarette
Tabac : l'interdiction d'acheter plus d'une cartouche dans les pays frontaliers est-elle respectée ?

De même, les industriels affirment que les ventes ont augmenté dans l'année qui a suivi l'introduction des paquets neutres. À l'opposé, les organismes gouvernementaux, tels que le ministère de la Santé et l'Office nationale des statistiques, affirment que les ventes sont à leur plus bas niveau historique.

Le paquet neutre n'est pas une politique a lui tout seul

Difficile en réalité de déterminer les véritables effets du paquet neutre alors que moins de deux ans se sont écoulés depuis son entrée en vigueur. Le gouvernement a tout intérêt à défendre sa politique, et les industriels à affirmer son inefficacité. Surtout, le paquet neutre n'est qu'un élément de l'arsenal législatif de lutte contre le tabac. En Australie, il a été accompagné d'une augmentation des taxes, donc du prix. De même en France, les politiques publiques s'appuient sur l'augmentation des prix pour faire diminuer la consommation.

Ainsi, une étude de Sir Cyril Chantler, chercheur au King's Cross College au Royaume-Uni, publiée le 3 avril 2014, affirme que "les paquets standardisés sont susceptibles de contribuer dans une modeste mais non-négligeable mesure à la diminution du tabagisme". Cependant, il précise qu'il est impossible de prouver qu'ils suffiraient à eux-seuls à produire cette diminution.

Ainsi, en France, le programme national de réduction du tabagisme défendu par Marisol Touraine prévoit d'autres mesures, telles qu'une campagne de publicité, mais pas d'augmentation des taxes. De même, le nombre légal de paquets de cigarettes achetés à l'étranger a été revu à la baisse, et les contrôles frontaliers doivent être intensifiés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tabac Santé Marisol touraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants