2 min de lecture Saint-Nazaire

STX : Paris proposera à l'Italie une coopération militaire

Dans un entretien au "Journal du Dimanche", Bruno Le Maire indique que le gouvernement français est prêt à un "geste d'ouverture" et entend étendre les négociations sur les chantiers navals de Saint-Nazaire à une coopération militaire.

Les chantiers STX de Saint-Nazaire, le 4 janvier 2017
Les chantiers STX de Saint-Nazaire, le 4 janvier 2017 Crédit : SIPA
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

Fincantieri ne prendra pas la main des chantiers navals STX de Saint-Nazaire, mais tout n'est pour autant pas perdu pour l'Italie. Dans un entretien au Journal du Dimanche, Bruno Le Maire, qui a officialisé la nationalisation de STX, a fait savoir que Paris comptait proposer à Rome d'élargir les négociations concernant les chantiers navals afin de bâtir une véritable coopération militaire qui aboutira à la naissance d'un "grand champion de l'industrie navale européenne". Une initiative qu'Emmanuel Macron voit comme "un geste d'ouverture", précise le ministre de l'Économie.

Celui-ci devrait rencontrer mardi prochain le ministre italien de l'Économie, Pier Carlo Padoan, ainsi que le ministre du Développement économique, Carlo Calenda. Les deux ministres ont réaffirmé jeudi dernier qu'ils recevront Bruno Le Maire. "Nous recevrons le ministre Le Maire mardi prochain à Rome et nous écouterons les propositions du gouvernement français en partant de cette base incontournable" qu'est le contrôle de STX France par Fincantieri, avaient-ils affirmé.  

"Jusque-là on partait sur une base de coopération dans le secteur industriel civil", rappelle Bruno Le Maire qui va voir avec les "amis italiens" de la France ce "que nous pouvons faire dans le secteur militaire, dans les navires de surface". "Bâtissons un grand champion de l'industrie navale européenne", propose donc le locataire de Bercy. Il réaffirme toutefois qu'en cas d'échec des négociations, "nous chercherons d'autres repreneurs", une solution qu'il dit ne pas souhaiter. 

À lire aussi
Les chaînes retenant l'éolienne flottante sur le chantier, le 10 janvier 2017 à Saint-Nazaire environnement
Saint-Nazaire : une éolienne flottante a pris le large

Sept Français sur 10 approuvent la nationalisation

Paris souhaite de cette façon protéger "ses intérêts", de la même façon que le font les États-Unis ou la Chine. De l'avis de Bruno Le Maire, la nationalisation des chantiers navals de Saint-Nazaire n'est qu'une solution temporaire. "Nous ne sommes pas en 1981", a lancé le ministre de l'Économie en référence à la grande vague de nationalisations des années 1980. Selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche, quelque 70 % des Français estiment que la nationalisation de STX est une bonne chose, "car les chantiers de Saint-Nazaire sont une entreprise stratégique pour le pays et emploient de nombreux salariés". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Nazaire Économie Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789540205
STX : Paris proposera à l'Italie une coopération militaire
STX : Paris proposera à l'Italie une coopération militaire
Dans un entretien au "Journal du Dimanche", Bruno Le Maire indique que le gouvernement français est prêt à un "geste d'ouverture" et entend étendre les négociations sur les chantiers navals de Saint-Nazaire à une coopération militaire.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/stx-paris-proposera-a-l-italie-une-cooperation-militaire-7789540205
2017-07-30 07:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FxmZFT6ZcBkTx0oIEPGjwQ/330v220-2/online/image/2017/0213/7787219898_les-chantiers-stx-de-saint-nazaire-le-4-janvier-2017.jpg