2 min de lecture Homoparentalité

Sondage : 65% des Français interrogés sont favorables à la PMA pour les couples de femmes

Un nouveau sondage BVA révèle que 65% des Français interrogés sont favorables à l’extension de la PMA aux couples de femmes. Selon l'institut, le taux d'avis favorables à cette mesure "culmine à son plus haut niveau".

Une maman et sa fille née d'une PMA (photo d'illustration)
Une maman et sa fille née d'une PMA (photo d'illustration) Crédit : Unsplash/Aditya Romansa
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et AFP

C'était une réforme à laquelle s'était engagée Emmanuel Macron durant sa campagne. Selon un sondage BVA publié mardi 23 avril, 65% des Français sondés, soit près des deux tiers, se déclarent favorables à l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes, qui doit figurer dans le projet de loi de bioéthique prévu pour juin. 

L'institut, qui mène cette étude depuis 2004, observe que la part des Français favorables à cette mesure est "en progression de dix points depuis 2014 (et) culmine à son plus haut niveau". Cependant, selon ce baromètre - réalisé pour la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) et rattaché au ministère de la Santé - sur l'ensemble des personnes interrogées, 31% sont encore défavorables à la PMA pour les lesbiennes, et 4% ne se prononcent pas. 

Plus de la moitié des sondés se dit favorable à la GPA

Le projet de loi de bioéthique, dont l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules est le point le plus sensible, doit être présenté en Conseil des ministres "avant l'été", avait indiqué début mars la ministre de la Santé Agnès Buzyn

"Avec ce nouveau sondage, les conditions du débat apaisé demandé par Emmanuel Macron sont réunies. Il ne reste plus aux pouvoirs publics qu'à agir et voter la loi", a réagi auprès de l'AFP Joël Deumier, co-président de SOS Homophobie. 

À lire aussi
L'hôpital de Perpignan pyrénées-orientales
Perpignan : les urgences accusées de discrimination par un couple homoparental

Par ailleurs, plus de la moitié des sondés (56%) se dit favorable à la gestation pour autrui (GPA), soit 13 points de plus qu'en 2014. Cette approbation est plus forte chez les moins de 35 ans (65%) que les plus de 65 ans (42%), note BVA. Emmanuel Macron s'est toujours prononcé pour le maintien de l'interdiction de cette pratique en France. 

La vision de l'homoparentalité en pleine progression

La question de l'homoparentalité progresse également dans l'opinion : plus de deux Français sur trois estiment que "les couples homosexuels peuvent assumer un rôle de parents comme les couples hétérosexuels", soit 7 points de plus qu'en 2014

Enfin, l'adoption pour les couples homosexuels, en vigueur depuis 2013, et la loi sur le mariage pour tous, sont approuvées par 65% des Français, en hausse de 9 points, soit le plus haut niveau jamais atteint par ce baromètre

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homoparentalité Réformes Sondage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants