1 min de lecture Sida

Sida : les séropositifs pourront désormais bénéficier de soins funéraires

La fin de cette interdiction jugée discriminatoire par les associations de lutte contre le sida était demandée depuis longtemps. Elle prendra effet le 1er janvier.

Des badges symbolisant la lutte contre le sida
Des badges symbolisant la lutte contre le sida Crédit : SIPA
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Les défunts porteurs du VIH ou d'hépatites pourront désormais recevoir des soins funéraires. Une pratique qui leur était interdite depuis près de 31 ans. Un arrêté signé de la ministre de la Santé Agnès Buzyn a été publié en ce sens au Journal officiel ce jeudi 20 juillet. Il autorise donc les soins funéraires pour les personnes porteuses du VIH ou d'hépatites. La mesure prendra effet le 1er janvier.

Ces soins étaient interdits par deux textes datant de 1986 et 1998 en France à cause des craintes qui persistaient quant à la contamination du thanatopracteur, la personne qui prodigue les soins funéraires sur les corps des personnes décédées. Ce traitement des défunts vise à retarder le processus de décomposition en injectant dans le système vasculaire un produit antiseptique et conservateur à la place du sang. Selon l'arrêté publié au Journal officiel, le sida et les hépatites ont été retirés de la liste des maladies concernées par cette interdiction. Les soins funéraires de conservation des corps restent interdits dans le cas de personnes qui seraient mortes de la maladie de Creutzfeld-Jakob, de tout "état septique grave", de la rage, du choléra ou de la peste.

Macron interpellé avant son élection

Une décision saluée par les associations. "C’est une grande victoire dans la lutte contre la sérophobie et pour la dignité des personnes séropositives et de leurs proches", a réagi Aides sur Twitter.

À lire aussi
Un chercheur de l'Institut Pasteur, à Paris, en 2017 sida
Sida : des chercheurs parviennent à détruire des cellules infectées par le VIH

Des associations de lutte contre le sida avaient interpellé Emmanuel Macron après son élection à la présidence de la République pour lui demander la levée de l’interdiction. En effet, en mai dernier, un collectif de six associations regroupant Act UP-Paris, Actions Traitements, AIDES, Sidaction, SOS Hépatites, et Élus locaux contre le sida, avait appelé le chef de l'État, tout juste élu, à lever cette interdiction, arguant que cette "discrimination" empêchait "le processus de deuil» des proches des défunts".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sida Décès Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789421459
Sida : les séropositifs pourront désormais bénéficier de soins funéraires
Sida : les séropositifs pourront désormais bénéficier de soins funéraires
La fin de cette interdiction jugée discriminatoire par les associations de lutte contre le sida était demandée depuis longtemps. Elle prendra effet le 1er janvier.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sida-les-seropositifs-pourront-desormais-beneficier-de-soins-funeraires-7789421459
2017-07-20 19:00:37
https://cdn-media.rtl.fr/cache/failEsyNhbcMqMRePP3sjg/330v220-2/online/image/2016/1122/7785913225_des-badges-symbolisant-la-lutte-contre-le-sida.jpg