1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Seulement une victime de viol sur cinq fait appel à la police
1 min de lecture

Seulement une victime de viol sur cinq fait appel à la police

Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, 19% des victimes seulement font part de leur viol aux forces de l'ordre.

Seulement une victime de viol sur cinq fait appel à la police (photo d'illustration)
Seulement une victime de viol sur cinq fait appel à la police (photo d'illustration)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Clarisse Martin & AFP

Une victime de viol sur cinq n'a jamais parlé de son agression et seules 13% des personnes se déclarant victimes déposent plainte, relate une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), rendue publique ce mercredi 8 février. Dans sa note, l'ONDRP explique que "le viol est l'agression sexuelle la plus grave et probablement la plus traumatisante pour la victime". 

Et malgré ceci, il s'agit de "l'une des infractions les moins signalées à la police". Pénalement, le viol est considéré comme un crime. Il est passible de 15 ans de réclusion criminelle. Parmi les 19% de personnes qui se déplacent au commissariat ou à la gendarmerie pour déclarer le viol, seules 13% portent plainte, 4% déposent une main courante et 2% ne vont pas plus loin. Près de 63% des victimes se confient à un proche, affirme l'étude, 21% consultent un médecin et plus d'un quart d'entre elles voient un psychologue ou un psychiatre.

Seulement 12% des personnes victimes appellent un numéro vert ou un service d'aide téléphonique et 9% se rapprochent des membres d'une association. Au cours des deux années écoulées, 290 personnes parmi les victimes de viol, âgées entre 18 et 75 ans, on répondu à une enquête "cadre de vie et sécurité", réalisée entre 2008 et 2015 par l'Insee et l'ONDRP, entre autres. Mais l'ONDRP précise qu'en "raison de la faiblesse des effectifs de l'échantillon, la présente étude ne permet que d'apporter des ordres de grandeur."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/