1 min de lecture Violences

Violences sexuelles : "Il y a eu une ouverture de parole incontestable" en 2016

INVITÉE RTL - Pour la présidente de l'association Stop aux violences sexuelles, 2016 a été marquée par "une tendance qui va s'accroître à l'ouverture de la parole".

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Violences sexuelles : "Il y a eu une ouverture de parole incontestable" en 2016 Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste RTL

Violaine Guérin, présidente de l'association Stop aux violences sexuelles, se trouve à Paris pour deux journées marathons, ces 9 et 10 janvier, à l'occasion des quatrième assises nationales organisées par l'association. Des médecins, avocats, sénateurs et députés y sont attendus pour aborder différentes thématiques : comment prévenir les violences sexuelles, les soins, les aspects juridiques ou encore la prescription des faits. Ces assises se tiennent tandis qu'a été lancée, vendredi 6 janvier, une mission de consensus que l'animatrice de RTL, Flavie Flament et Jacques Calmettes, spécialiste en droit pénal, ont été officiellement chargés de conduire par la ministre des Familles, Laurence Rossignol. 

En 2016, 15.881 viols ont été répertoriés en France, soit +14% par rapport à l'année précédente. Les mineurs sont majoritairement concernés : un viol touche une personne de moins de 18 ans toutes les heures dans l'Hexagone. Difficile de savoir si ce chiffre important relève davantage d'une fin de l'omerta sur les violences sexuelles, ou d'une multiplication des cas. "Il y a une ouverture de parole incontestable, ça a été une grande avancée en 2016, fait toutefois remarquer Violaine Guérin. Il y a une tendance qui va s'accroître à l'ouverture de la parole". 

À lire aussi
Les enfants sont parfois plus responsables que leurs parents ... société
22% des Français disent avoir été victimes de maltraitances dans leur enfance

Pour la présidente de Stop aux violences sexuelles, les chiffres dévoilés restent toutefois très loin des chiffres réels "puisque les cas en question sont ceux qui ont été signalés à la justice". Stop aux violences sexuelles déplore "une femme sur 4 et un homme sur 6 touchés par les violences sexuelles dans leurs vies" et déplore l'absence de données épidémiologiques en France, "alors que l'on sait qu'un enfant sur 5 en Europe est victime de violences sexuelles, fait remarquer Violaine Guérin. On se demande pourquoi l'État français ne communique pas sur ces données".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences Agression sexuelle Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786624735
Violences sexuelles : "Il y a eu une ouverture de parole incontestable" en 2016
Violences sexuelles : "Il y a eu une ouverture de parole incontestable" en 2016
INVITÉE RTL - Pour la présidente de l'association Stop aux violences sexuelles, 2016 a été marquée par "une tendance qui va s'accroître à l'ouverture de la parole".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/violences-sexuelles-il-y-a-eu-une-ouverture-de-parole-incontestable-en-2016-7786624735
2017-01-09 20:07:40
http://media.rtl.fr/cache/IwHwPivk4HOtoLHSd541EA/330v220-2/online/image/2016/1125/7785978091_le-25-novembre-est-la-journee-internationale-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes.jpg