1 min de lecture Prévention routière

Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes baisse en juillet

La mortalité routière a baissé de 2,8% en juillet par rapport à la même période en 2016. Le nombre de morts reste toutefois en hausse.

L'autoroute A6 au sud de Paris, le 3 juillet 2015 (Illustration)
L'autoroute A6 au sud de Paris, le 3 juillet 2015 (Illustration) Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Marie Demeulenaere
et AFP

C'est une bonne nouvelle pour la prévention routière : le nombre de morts sur les routes a baissé de 2,8% en juillet (par rapport à juillet 2016). Selon les chiffres publiés ce lundi 21 août par l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 346 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en juillet 2017, contre 356 en juillet 2016, soit 10 personnes de moins, précise le communiqué de l'ONISR. L'organisme précise ainsi que le nombre d'accidents corporels a été plus nombreux, mais moins grave qu'en juillet 2016. 

Le nombre d'accidents mortels sur les routes de France reste toutefois en hausse de 0,8% sur les douze derniers mois, a précisé l'ONISR. En juin dernier, le nombre de morts sur les routes avaient même bondi de 15,4% par rapport à la même période l'année précédente.

Les principales causes d'accident restent la vitesse excessive (impliquée dans 32% des accidents mortels) et l'alcool (29%). En moyenne, environ neuf personnes meurent chaque jour sur les routes de France.

Des mesures mises en place

Pour tenter d'enrayer cette reprise, les autorités ont lancé deux plans successifs en 2015, comptant une cinquantaine de mesures. Parmi les mesures phares: l'interdiction du kit mains libres au volant, l'abaissement du taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices (0,2 g/l de sang), l'expérimentation de tests salivaires pour détecter les stupéfiants, l'augmentation du nombre de radars (500 supplémentaires d'ici fin 2018 et 10.000 radars "leurres") et le signalement par les chefs d'entreprise des salariés pris en infraction au volant d'une voiture de société.

À lire aussi
Un panneau de limitation de vitesse à 80 kilomètres/heure, le 29 juin 2018 sécurité routière
Limitation de vitesse à 80h/km : la Haute-Marne fait (partiellement) marche arrière

Le gouvernement a aussi lancé en juillet 2015 une expérimentation de la baisse à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires bidirectionnelles sans séparateur central, réclamée par certaines associations pour sauver selon elles jusqu'à 400 vies par an. Achevée au 1er juillet, ses résultats n'ont pas encore été communiqués.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prévention routière Circulation Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants