1 min de lecture Noël

Sécurité des églises : Bernard Cazeneuve salue les forces de l'ordre à Notre-Dame de Paris

REPLAY - Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a rendu hommage vendredi 25 décembre aux forces de l'ordre qui sécurisent les lieux de culte pour les célébrations de Noël.

micro générique RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Sécurité des églises : Bernard Cazeneuve salue les forces de l'ordre à Notre-Dame de Paris Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais et James Abbott

Le parvis de Notre-Dame de Paris a été évacué pendant une heure vendredi 25 décembre en raison d'une alerte au colis suspect. Le témoin d'un Noël pas comme les autres, un peu plus d'un mois après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis le 13 novembre. 120.000 policiers ont été mobilisés selon le ministère de l'Intérieur pour sécuriser les célébrations de Noël sur l'ensemble du territoire français.

Le dispositif de sécurité important à Notre-Dame, avec un détecteur de métaux pour rentrer à l'intérieur de l'édifice, ne surprend pas les fidèles venus assister à cette messe. "Je dis bon courage aux forces de l'odre, réciproquement ils ont besoin que la population soit là pour les aider comme nous nous avons besoin d'eux", exprime l'un d'eux.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a rendu visite dans la soirée aux forces de l'ordre présentes sur place pour leur affirmer son soutien, avant d'assister à la messe de 18h30. "La Laïcité, c'est aussi cette liberté de pouvoir exercer son culte dans la quiétude", a-t-il notamment expliqué au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noël Bernard Cazeneuve Ministre de l'Intérieur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants