1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Nicolas Sarkozy, en tête des politiques préférés pour passer le réveillon
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy, en tête des politiques préférés pour passer le réveillon

Les Français choisiraient le chef de l'UMP comme personnalité politique pour passer une soirée de réveillon.

Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Mulhouse, le 19 novembre 2014.
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Mulhouse, le 19 novembre 2014.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et Rama Yade : tel est le trio de personnalités politiques avec qui les Français aimeraient le plus passer une soirée de réveillon, selon un sondage Odoxa paru samedi pour Le Parisien/Aujourd'hui et i-TELE.

Les personnes interrogées pouvaient donner trois réponses parmi une liste de personnalités: M. Sarkozy arrive en tête avec 19%. L'ex-président devance la présidente du Front national et l'ancienne secrétaire d'Etat (17% toutes les deux). Viennent ensuite Alain Juppé (14%), Manuel Valls et Emmanuel Macron (12%), Ségolène Royal et Jean-Luc Mélenchon (11%), François Bayrou et Bruno Le Maire (10%).

Emmanuel Macron, "révélation politique"

Le chef de l'Etat François Hollande serait un convive apprécié par 9% des sondés, à égalité avec la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Puis enfin Martine Aubry, Cécile Duflot et Arnaud Montebourg (8%), Nathalie Kosciusko-Morizet (7%).

Le sondage a porté également sur les personnalités et événements marquants de 2014. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron est la "révélation politique" (47%), loin devant la députée frontiste Marion Maréchal-Le Pen (32%) et l'UMP Bruno Le Maire (30%).

Valérie Trierweiler, la scandaleuse

À écouter aussi

L'éphémère secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud, démissionnaire en raison de déboires fiscaux, est "la personnalité la plus scandaleuse" pour 40% des sondés, juste devant l'ancienne compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler et son livre dans lequel elle étrille le chef de l'Etat (39%). Le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon, mis en cause pour ses dépenses, complète le trio (37%).

Enfin, l'événement politique qui a retenu le plus l'attention est la première place du FN aux élections européennes, citée par 51%, loin devant le redécoupage des régions (31%) et le retour de Nicolas Sarkozy (24%).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/