1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Saint-Étienne : une nouvelle affaire de pédophilie au sein de l'Église
2 min de lecture

Saint-Étienne : une nouvelle affaire de pédophilie au sein de l'Église

Le diocèse de Saint-Etienne a révélé mardi les abus présumés d'un prêtre de 84 ans. Si quatre victimes se sont fait connaître, des dizaines d'adolescents ont peut-être été abusés.

Une église (illustration)
Une église (illustration)
Crédit : Nicolas Messyasz / Sipa Press
Saint-Étienne : une nouvelle affaire de pédophilie émaille l'Église
01:10
Frédéric Perruche & Claire Gaveau

Après l'affaire Preynat à Lyon, l'affaire Peyrard à Saint-Étienne. Cette dernière porte le nom du Père Peyrard, un curé de 84 ans, soupçonné de plusieurs agressions sexuelles dans les années 80 et 90 dans la Loire. Si les faits sont aujourd'hui prescrits, ils viennent seulement d'être révélés par le diocèse qui était au courant depuis plus de 15 ans.

Au moins quatre victimes, des garçons âgés entre 12 et 16 ans à l'époque des faits, se sont fait connaître même si des dizaines de personnes sont potentiellement concernées. RTL a pu rencontrer l'une de ces victimes. Jean-François, âgé de 50 ans aujourd'hui, se souvient de son face à face dans le bureau du père Peyrard. Et ce, comme si c'était hier : "Au moment où il répondait à mes questions, il avait des gestes d'attouchement tout en continuant à me répondre et en me regardant d'une manière très intense. Le ciel me tombait sur la tête. J'étais comme un petit animal dans les phares d'une voiture". 

Le premier signalement à la justice a été fait en 2000 par la famille de l'une des victimes alors que les signalements suivants ont eu lieu en 2014. Le prêtre a reconnu plusieurs agressions sexuelles, comme l'a confirmé l’évêque de Saint-Étienne, Sylvain Bataille. "On a un prêtre qui est âgé, qui est conscient de la gravité des faits et qui les porte douloureusement", annonce-t-il. 

C'est très très loin, je ne sais plus ce qu'il s'est passé exactement

Père Peyrard sur RTL

Au micro de RTL, il relate ainsi les dires du Père Peyrard : "Il dit : 'Je sais que j'ai posé des actes que je regrette profondément, j'en ai peut-être blessé d'autres mais je ne peux pas le dire". Plusieurs adolescents auraient même été violés même si le principal intéressé semble avoir perdu la mémoire. "Je ne peux pas répondre à cette question, car c'est très très loin, je ne sais plus ce qu'il s'est passé exactement", a-t-il répondu. 

À lire aussi

Si aucune enquête n'a été engagée en raison de la prescription, les victimes et leur famille espèrent que la parole va enfin se libérer. Comme cela fut le cas dans l'affaire Preynat. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/