2 min de lecture Roissy

Roissy : les policiers aux frontières interdits de porter leur arme de service

INFO RTL - Une majorité des 1.800 policiers affectés aujourd'hui à la Police aux frontières (PAF) de Roissy a perdu son autorisation de port d'arme en dehors de ses heures de service faute d'entraînement.

Un agent de la Police aux frontières (PAF), le 19 novembre 2015 à la frontière avec le Luxembourg
Un agent de la Police aux frontières (PAF), le 19 novembre 2015 à la frontière avec le Luxembourg Crédit : JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Olivier Boy
Olivier Boy et La rédaction numérique de RTL

Les policiers aux frontières de l'aéroport de Roissy sont désarmés et se sentent en danger. Une majorité des 1.800 policiers affectés aujourd'hui à la Police aux frontières (PAF) de Roissy a perdu son autorisation de port d'art d'arme en dehors de leurs heures de service faute d'entraînement, le stand de tirs notamment n'étant pas assez disponible. En cause, une nouvelle règle plus stricte qui date de l'année dernière : pour avoir le droit de porter son arme en dehors des heures de service (un droit qui a été facilité depuis les attentats de 2015), il faut que les policiers aient fait au moins un entraînement au tir dans les 4 mois qui précèdent.
 
Or, à Roissy, les policiers ont trop de travail pour aller s'entraîner. Ces derniers mois, ils ont été débordés avec les contrôles à effectuer et beaucoup d'entraînement ont été annulés. Il faut également ajouter à cela le fait que le stand de tirs ne soit pas assez disponible et le manque de formateurs. Le stand de tirs de Roissy est situé en extérieur au milieu d'une zone de bureaux. Les riverains s'étant plaints du bruit, les horaires d'accès au stand de tir sont plus limités que dans d'autres stands.

Des policiers qui se sentent en danger

Résultat, une majorité des policiers de la Police aux frontières de Roissy n'ont pas d'habilitation, faute d'entraînement suffisant, et n'ont donc plus le droit de ramener leur arme chez eux. Tous les soirs, ils peuvent perdre jusqu'à une heure pour déposer le pistolet à l'armurerie de l'aéroport et se sentent qui plus est en danger. De plus, effectuer le chemin du retour, de l'armurerie au vestiaire en traversant l'aéroport sans être armé, leur donne le sentiment de ne plus être à 100% opérationnels en cas d'urgence. Les policiers interrogés estiment aujourd'hui plus que jamais être des cibles pour les terroristes.
 
Les policiers demandent donc une solution rapide : un nouveau stand de tir plus disponible ou des règles plus souples pour avoir le droit de garder leur arme. "On ne peut pas demander à des policiers en plein état d'urgence d'assurer la sécurité des citoyens et la leur alors qu'ils ne sont plus armés", assure Mathieu Rael, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police nationale pour l'aéroport de Roissy.

La direction de la PAF promet une accélération des formations

Contactée jeudi 31 août au soir, la direction centrale de la Police aux frontières a reconnu l'existence du problème. Elle affirme qu'elle va accélérer les formations en mettant en place un plan d'intensification des exercices de tirs, avec une instruction qui devrait prendre effet très vite pour que les policiers retrouvent leur habilitation. En outre, la direction assure les policiers de Roissy auront désormais le droit de passer au vestiaire pour se changer avant de rendre leur arme de service.

À lire aussi
Un militaire de la force Sentinelle à l'aéroport de Roissy, le 20 juillet 2016. faits divers
Roissy : une militaire de la force Sentinelle se suicide avec son arme de service
La rédaction vous recommande

 

 
 

Lire la suite
Roissy Policiers Armes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789916658
Roissy : les policiers aux frontières interdits de porter leur arme de service
Roissy : les policiers aux frontières interdits de porter leur arme de service
INFO RTL - Une majorité des 1.800 policiers affectés aujourd'hui à la Police aux frontières (PAF) de Roissy a perdu son autorisation de port d'arme en dehors de ses heures de service faute d'entraînement.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/roissy-les-policiers-de-la-paf-de-l-aeroport-interdits-de-porter-leur-arme-de-service-7789916658
2017-09-01 06:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fQhC_L9mUUW9xr5JdXKLYg/330v220-2/online/image/2017/0901/7789916684_un-agent-de-la-police-aux-frontieres-paf-le-19-novembre-2015-a-la-frontiere-avec-le-luxembourg.jpg