1 min de lecture Innovation

Robear, le robot ours qui aide les invalides

REPLAY / VIDÉO - Des scientifiques japonais ont mis au point un gros robot ours dédié à aider les personnes invalides et âgées à se déplacer.

>
Crédit Image : AFP / Jiji Press |
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Ce robot fait 140 kilos et il a une tête d'ours. C'est censé lui donner une aspect bienveillant, pour rassurer les personnes âgées. Il s'appelle Robear ("bear" signifie ours en anglais). Il a des bras et il est vraiment très fort. Il est capable, par exemple, de soulever une personne qui serait tombée par terre et de l'aider à se mettre debout.

Il est équipé de capteurs en caoutchouc qui lui permettent de ressentir le bras ou une partie du corps de la personne qu'il est en train d'aider. Il sait donc quand il y a contact. Cela permet d'adapter ses mouvements et d'être le plus doux possible.
Ce robot est encore en test. Il vaut tout de même 70.000 euros pour l'instant. Mais au Japon, on est persuadé qu'il sera bientôt produit en grande série. Le prix devrait chuter car, là-bas, la population vieillit et il y a un manque flagrant d'aides à domicile.

Robots à domicile

En France, un robot dans le même esprit a été mis au point : c'est Nao. Lui est là pour vérifier que tout va bien, que le malade a bien pris ses médicaments, par exemple. Si le personne chute, il prévient les secours. Il n'est utilisé pour l'instant que dans des laboratoires.

Mais les premiers robots pour nous aider à domicile devraient arriver dans le commerce avant la fin de l'année.

À lire aussi
Franky Zapata et son hoverboard le 24 juin 2018 Propulsé
Franky Zapata : le premier vol d'essai de sa "voiture volante" prévu avant fin mars

C'est le cas de Giraff, un robot avec un long cou, financé par l'Europe. Il mesure la tension et le rythme cardiaque. Il sert à alerter le médecin s'il détecte quelque chose d'anormal.

>
Robear, le robot ours qui aide les invalides Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Santé Connectée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants