1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Religion : "La tranquillité d'esprit des chrétiens est dégradée", selon Samuel Lieven
1 min de lecture

Religion : "La tranquillité d'esprit des chrétiens est dégradée", selon Samuel Lieven

INVITÉS RTL - Éric Brunet et ses invités s'intéressent ce dimanche 13 décembre au christianisme, alors que 250 millions de chrétiens ont subi des violences en 2019 en raison de leur foi.

L'Église catholique (illustration)
L'Église catholique (illustration)
Religion : "La tranquillité d'esprit des chrétiens est dégradée", selon Samuel Lieven
46:09
micros
Eric Brunet - édité par Florine Boukhelifa

La planète compte environ deux milliards de chrétiens. Parmi eux, plus de 250 millions ont subi de fortes pressions et des violences à cause de leur foi en 2019. Qu'il s'agisse de la guerre au Haut-Karabakh en Arménie ou des attaques perpétrées dans des églises françaises, notamment l'attentat de la basilique de Nice, les exemples sont nombreux.

Il existe "une vraie dégradation de la tranquillité d'esprit des chrétiens", selon Samuel Lieven. Le directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Le Pèlerin rappelle néanmoins que la situation n'est pas la même pour les chrétiens de France que dans certains autres pays, où les cadres politique et juridique entraînent de véritables persécutions.

"Si les Arméniens avaient été musulmans, ils n'auraient pas été considérés de la même manière", note quant à elle Valérie Toranian. D'après la journaliste, "il n'y a pas le même type d'écoute si vous êtes issu d'une persécution liée au fait d'être musulman que si vous êtes chrétiens".

Concernant la place du christianisme en France, Stéphane Simon, cofondateur de la revue Front Populaire avec Michel Onfray, constate qu'"une culture de la repentance s'est développée en France depuis une trentaine d'années." "On en est à accepter des discours qui remettent en jeu notre propre patrimoine culturel, regrette le producteur. On ne se rend plus bien compte à force de vouloir être dans l'hospitalité, on finit par intégrer un discours totalement mortifère pour notre propre pays".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/