2 min de lecture Société

Réforme des retraites : le gouvernement prêt à utiliser "la clause de grand-père" ?

Le gouvernement est prêt à reculer sur la réforme des retraites. C'est ce qu'indique un document fourni aux syndicats qui évoque deux pistes : renvoyer à plus tard la réforme ou la mettre en place pour les jeunes seulement.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Retraites : Le gouvernement prêt à reculer sur la réforme Crédit Image : JOËL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Petit Biscuit

Quatre syndicats ont apporté leur soutien à la grève du 5 décembre, initiée par la RATP et la SNCF.  Le gouvernement est prêt à faire des concessions et même à reculer.

L'un des syndicaliste qui négociait avec Jean-Paul Delevoye dit qu'il s'agit d'un "enterrement". Le gouvernement ne prendra pas le risque de proposer une réforme des retraites qui ne s'appliquera pas de la même manière pour tout le monde. 

Il y a quelques jours, Jean-Paul Delevoye a glissé un document aux syndicats qu'il reçoit régulièrement. Ce document explique que le gouvernement est prêt à reculer significativement la mise en place de la réforme par point. La réforme ne démarrerait plus en 2025, mais plus tard. Quand ? On ne sait pas. 

La seconde option, c'est que la retraite par points ne concerne que les jeunes qui arrivent sur le marché du travail à partir de 2025, c'est ce qu'on appelle la clause du grand-père. 

À lire aussi
Quel lien nous rattache à notre région ? société
Quel lien nous rattache à notre région ?

La clause du grand-père, c'est une sorte de viager à l'envers : tous ceux qui travaillent aujourd'hui échappent à la réforme des retraites. Tous ceux qui sont concernés sont ceux qui seront sur le marché du travail dans les années à venir et qui paieront les retraites de papy et mamy. Ils sont encore au lycée à cette heure, on aura donc du mal à trouver une Greta Thunberg des retraites pour mettre les jeunes à la rue.

Le plus

Donald Trump va inaugurer le troisième atelier LVMH au Texas. Bernard Arnault sera là, il prendra même peut être l'avion du président. Il avait été l'un des premier patrons à féliciter Donald Trump dans sa tour au moment de l'élection. "C'est un grand monsieur, monsieur Arnault qui aime les États-Unis. LVMH devrait créer 500 emplois au Texas.

La note

1/20 aux marchands de tulipes hollandais.
La Hollande est connue pour ses tulipes et d'autres plantes à fumer... Si vous achetez des bulbes de tulipes sur un marché aux fleurs, seul 1 % d'entre eux fleurissent. Une arnaque qui commence à inquiéter les villes hollandaises qui ont peur que les touristes ne s'éloignent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Réforme des retraites Réformes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants