2 min de lecture Électricité

Réduire l'éclairage, baisser le chauffage... Comment éviter la coupure d'électricité

RTE souhaite mobiliser les Français afin d'éviter le "blackout" tant redouté en raison de la vague de froid qui s'annonce en France.

Des techniciens EDF en train de réparer une ligne électrique à Wittelsheim (Haut-Rhin) le 1er juin 2010. (illustration)
Des techniciens EDF en train de réparer une ligne électrique à Wittelsheim (Haut-Rhin) le 1er juin 2010. (illustration) Crédit : MEIGNEUX/SIPA
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

La vague de froid attendue la semaine prochaine dans l'Hexagone pourrait pousser les Français à augmenter leur consommation de courant, au risque de compromettre l'approvisionnement national en électricité. "Les marges disponibles pour répondre aux besoins en électricité - à partir de mardi 17 janvier et jusqu'au vendredi 20 janvier - seront réduites", a alerté vendredi le gestionnaire du réseau de transport de courant RTE.

L'entreprise souhaite donc mobiliser les Français afin d'éviter le "blackout" tant redouté. Une alerte devrait être diffusée, via les médias et les réseaux sociaux, la veille pour le lendemain, encourageant les ménages à réduire leur consommation pendant les heures de pointe, entre 8h et 13h, puis entre 18h et 20h. Ainsi, baisser la température d'un ou deux degrés dans le logement ou éteindre la lumière dans les pièces vides sont autant de "gestes simples" qui permettraient d'économiser au minimum 2.000 à 3.000 mégawatts.

L'usage d'une partie seulement de ces solutions exceptionnelles devrait suffire

RTE
Partager la citation

Mais ce n'est pas tout. Si cette première mesure venait à s'avérer insuffisante, une prochaine étape consisterait à demander à 21 sites industriels volontaires d'arrêter leur activité, le temps de passer une pointe. Ils représentent une capacité d'environ 1.500 Méga Watts d'économie. Et si cela ne suffit pas, RTE pourrait réduire la tension sur le réseau de 5%, sans interrompre l'alimentation en électricité. Cela se traduirait par exemple par une moindre intensité de la lumière. En dernier recours, il n’exclurait pas des coupures momentanées, une piste écartée pour l'instant. "L'usage d'une partie seulement de ces solutions exceptionnelles devrait suffire", rassure son porte-parole. 

Le gestionnaire reste aussi prudent sur la probabilité d'avoir à mettre en place ces mesures, car les prévisions météorologiques "sont encore évolutives". Météo France prévoit des températures inférieures de 6 à 8 degrés aux normales saisonnières la semaine prochaine, et RTE anticipe une hausse de la consommation de courant pour le chauffage, avec une pointe estimée à 93.400 mégawatts (MW) mardi et qui pourrait atteindre 100.000 MW mercredi et jeudi, soit pas très loin du record historique de février 2012 (102.000 MW). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Électricité Météo Ménages français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants