1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. À quoi ressemble la nouvelle fiche de paie simplifiée ?
1 min de lecture

À quoi ressemble la nouvelle fiche de paie simplifiée ?

REPLAY - Voici le bulletin de paie nouvelle formule, reçu en fin de semaine dernière par les salariés d'une entreprise française.

Les fiches de paie traditionnelles sont un peu complexes à décoder
Les fiches de paie traditionnelles sont un peu complexes à décoder
Crédit : SIPA
À quoi ressemble la nouvelle fiche de paie simplifiée ?
04:35
Yves Calvi & Loïc Farge

Onze entreprises s'étaient portées volontaires pour expérimenter ce printemps la fiche de paie simplifiée, consécutivement au rapport Scibberas remis au gouvernement l'été dernier, dans le cadre du "choc de simplification" de la vie des entreprises voulu par François Hollande en 2014. Le groupe de chimie Solvay est la première entreprise pilote à appliquer cette réforme. Il a lancé en avril ses nouveaux bulletins. Les 6.000 salariés de l'entreprise en France ont ainsi découvert ce week-end leurs nouvelles fiches, plus claires et moins complexes.

"Nous avons en fait reçu deux bulletins, l'ancien et le nouveau", explique Jean-Christophe Scibberas, DRH du groupe Solvay. "Il faut d'abord que les salariés voient que cela ne change rien à leur paie, et que le net à payer soir le même", poursuit-il. "Il s'agit ensuite pour eux de voir la différence. Ils ont vu des choses intéressantes, puisque le retour de nos collaborateurs est bon", ajoute-t-il. Pour une meilleure information et lisibilité, le nouveau bulletin comporte notamment une nouvelle présentation, un regroupement autour de cinq rubriques (santé, retraite, famille, chômage...) et deux fois moins de lignes.

Aujourd'hui, le bulletin de paie français "bat des records de complexité" et reste une "énigme" pour bon nombre de salariés : 40 lignes sur le bulletin français d'un salariés d'un grand groupe, 15 en Allemagne, 14 aux États-Unis et 11 en Chine. Le bulletin de paie simplifié deviendra obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés au 1er janvier 2017, et sera généralisé à toutes les entreprises quel que soit leur taille au 1er janvier 2018.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/