1 min de lecture Bébé

Quels seront les prénoms les plus populaires en France en 2020 ?

"L’Officiel des prénoms" a récemment révélé comment s'appelleront la majorité des nouveaux-nés en 2020.

Un bébé à la maternité (illustration)
Un bébé à la maternité (illustration) Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin

Les prénoms courts domineront 2020. C'est ce qu'indique le livre l'Officiel des prénoms, en donnant le classement des noms les plus populaires qu'auront les nouveaux-nés l'année prochaine. Peu de prénoms contenant plus de deux syllabes sont présents dans le haut de la hiérarchie. 

Cependant, le top 3 des prénoms pour garçon compte tout de même deux noms à trois syllabes. Le podium devrait être constitué de Raphaël, Gabriel (prénoms le plus donné à Paris depuis 13 ans) et Léo. En revanche les filles n'échappent pas à la règle puisque Louise, Emma et Jade dominent les prévisions.

Le livre ne se contente pas d'ériger ce palmarès, mais donne aussi les origines et significations de milliers de prénoms, ainsi que le classement en fonction des départements.

Les prénoms les plus populaires de ces dernières années laissent peu à peu leur place à d'anciens prénoms, de retour sur le devant de la scène. Camille, Zoé, Manon quittent alors leurs positions après des années de règne, au profit des Jeanne, Agathe, et autres Iris. Toutefois, certains noms semblent indémodables, comme Emma, dont "le règne semble inaltérable".

L-officiel-des-prenoms-2020
L-officiel-des-prenoms-2020
À lire aussi
enfants
Les infos de 7h30 - Coronavirus : les cabinets de pédiatrie sont vides grâce aux gestes barrières

Du côté des garçons, on observe les mêmes changements, le même goût du vintage avec en plus des noms historiques ou religieux, avec la popularité croissante de Nathan, Aaron, Gabin ou Mohamed. Même Clovis et Enguerrand sont de plus en plus courants, même s'ils n'atteignent pas encore le top 20.

La fin de prénoms composés

L'avènement des noms courts comme Alice, Lou, Lucas ou Paul (tous présent dans le top 20), enfonce encore un peu plus les prénoms composés pourtant si populaires il fut un temps. Avec une moyenne de deux syllabes et de cinq lettres par prénoms, les noms en plusieurs parties semblent condamnés à s'éteindre.

On constate aussi une montée des prénoms dit multiculturels, ou "caméléon" chez les deux sexes, des prénoms ayant différentes significations en fonction des cultures, à l'instar de Lina ou Eden.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bébé Classement Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants