3 min de lecture Service public

Quel est le problème principal du service public français ?

INVITÉS RTL - Éric Verhaeghe, président de Tripalio et Christophe Ramaux, enseignant à La Sorbonne et membre des Économistes Atterrés, réagissent à l'édition 2016 du baromètre des services publics.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Éric Verhaeghe et Christophe Ramaux : quel est le problème principal du service public français ? Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Philippe Peyre

C'est la première fois depuis 12 ans que la sécurité se hisse dans les trois préoccupations principales des Français concernant l'action des pouvoirs publics. Une préoccupation dont la hausse s'explique en raison du contexte de menace d'attentat que l'on connaît et qui se traduit dans les données du baromètre 2016 Kantar Public pour l'Institut Paul Delouvrier et que RTL vous a révélé en exclusivité ce lundi 19 décembre : 44% des Français portent une attention particulière aux forces de police et de gendarmerie, un chiffre en hausse de 16 points par rapport à 2015, à la défense (21%, +8 points) et à la justice (32%, +3 points). De même, les Français, demandeurs de protection, estiment que ces domaines régaliens doivent être préservés d'économies sévères.

Si la lutte contre le chômage et pour l'emploi reste numéro 1 (52%), la sécurité intérieure s'inscrit donc en deuxième position, suivie de l'éducation nationale (38%), soit un tiers de moins qu'il y a dix ans. C'est une dégradation importante pour la scolarité publique et que l'on retrouve également en terme de santé publique : 49% des Français en ont une bonne opinion, en baisse de trois points par rapport à 2015. 

De surcroît, ces données montrent un paradoxe : plus de deux Français sur trois (69%, stable sur un an) se disent satisfaits de notre service public, mais seulement 37% (-1 point sur un an) disent en avoir une bonne opinion. Comment expliquer ce paradoxe ? Quel est le problème principal du service public français ? 

Un service public vieillissant ?

Pour Éric Verhaeghe, président de Tripalio, un site d'information sociale, le service public français est vieillissant : "Il est très vieillot, très obsolète, il sous-performe", estime-t-il. "Essayez de prendre rendez-vous par Internet dans une préfecture, il manque toujours un papier, on attend deux heures à chaque fois, les règles ne sont pas claires, ça n'est plus admissible", déplore Éric Verhaeghe. Pour lui, le problème de performance du service public français se situe principalement dans son décalage avec le monde moderne.

À lire aussi
Paris, métro Châtelet, le 07/09/10 RATP
Grève RATP : quels seront les effets de la loi sur le service minimum ?

Si Christophe Ramaux, enseignant à La Sorbonne et Membre des Économistes Atterrés, reconnaît que le service public rencontre des problèmes de performance, il souligne pour autant son utilité : "On a un gros problème de représentation, analyse-t-il, on a dans la tête que c'est utile mais que ce n'est pas productif". Christophe Ramaux tient à rappeler que les fonctionnaires créent de la richesse : "360 milliards l'année dernière".

Aujourd'hui, il n'y a plus de service public qui fonctionne

Éric Verhaeghe
Partager la citation

Éric Verhaeghe souligne pour sa part l’obsolescence de l'école publique "Aujourd'hui il n'y a pas de service public qui fonctionne, tranche-t-il, dans énormément de quartier de France, l'école publique ne fonctionne pas alors qu'elle coûte très chère", dénonce-t-il. Pour lui, le service public ne se pose plus la question de son efficacité parce qu'il est en situation monopolistique. 

"Les enseignants, ça fonctionne", rétorque immédiatement Christophe Ramaux, soulignant son importance pour les enfants. "En revanche, les difficultés dans l'école, c'est la ségrégation sociale", décrypte-t-il, provoquée par le libéralisme qui a engendré des bulles immobilières absolument colossale qui fait qu'on a une ségrégation spatiale". Christophe Ramaux rappelle que si le privé coûte moins cher que le public, c'est qu'on y est moins bien payé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Service public Société Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786342678
Quel est le problème principal du service public français ?
Quel est le problème principal du service public français ?
INVITÉS RTL - Éric Verhaeghe, président de Tripalio et Christophe Ramaux, enseignant à La Sorbonne et membre des Économistes Atterrés, réagissent à l'édition 2016 du baromètre des services publics.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/quel-est-le-probleme-principal-du-service-public-francais-7786342678
2016-12-19 11:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/p7DdmescCN7-UB8Hdgmq3Q/330v220-2/online/image/2014/0806/7773616786_la-caisse-d-allocations-familiales-de-lyon-en-2011-archives.jpg