Hollande renonce : Leonarda, attentats, chômage... Les moments charnières du quinquennat

Le quinquennat de François Hollande à l'Élysée a été jalonné de moments marquants, qui, cumulés, ont certainement conduit le Président à renoncer à une nouvelle candidature.

>
Le quinquennat de François Hollande a été jalonné par de nombreux événements Crédit Média : Dominique Tenza

Au cours de son mandat présidentiel, François Hollande a eu plusieurs visages. Entre 2012 et 2016, de nombreux événements marquants, bouleversants parfois, ont jalonné sa présidence. Le premier tournant du quinquennat peut être placé en janvier 2013, lorsque le Président est acclamé au Mali pour le succès de l'opération extérieure alors qu'en France, il commence à dégringoler dans les sondages, de plus en plus critiqué. Les débats sur le mariage entre les couples de même sexe scinde l'opinion publique. La loi Taubira promulguée, une nouvelle polémique survient quelques mois après avec l'expulsion de Leonarda, une jeune Rom de 15 ans renvoyée au Kosovo.

L'année 2014 ne s'annonce pas plus sereine. Au mois de janvier, François Hollande se sépare de sa compagne Valérie Trierweiler. Humiliée, l'ex-première dame publie un brûlot, Merci pour ce moment, duquel une expression est issue et marque durablement l'opinion : "les sans-dents", terme prêté au chef de l'État pour désigner les personnes défavorisées. François Hollande n'est pas au bout de ses peines. Face au chômage qui s’accroît, il prend un pari. Il ne briguera un second mandat que s'il parvient à "inverser" la courbe du chômage. Une promesse repoussée plusieurs fois, jusqu'à la publication de chiffres encourageants en novembre 2016.

Chômage, terrorisme, opinion publique défavorable...

2015 marque un tournant. Devant l'horreur des attentats de Charlie Hebdo, de l'Hyper Cacher et du 13 novembre, le chef des armées tente de rassembler le peuple et prône l'unité nationale. Une posture qui le fera brièvement remonter dans les enquêtes d'opinion. Pour lutter contre le terrorisme, François Hollande déclare l'état d'urgence, qui court encore jusqu'à janvier 2017. Dans ce cadre, plusieurs mesures sont annoncées, comme la déchéance de nationalité qui fracture la gauche, même si le Président renonce.

Quelques semaines avant de renoncer à candidater pour la seconde fois à l'élection présidentielle, en octobre 2016, François Hollande n'est crédité que de 4% d'opinions favorables dans les sondages. Un chiffre qui marque un coup d'arrêt. Le 1er décembre 2016, à l'orée de la primaire de la gauche, François Hollande devient le premier président de la République de la Ve République qui renonce à briguer un second mandat élyséen.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786087454
Hollande renonce : Leonarda, attentats, chômage... Les moments charnières du quinquennat
Hollande renonce : Leonarda, attentats, chômage... Les moments charnières du quinquennat
Le quinquennat de François Hollande à l'Élysée a été jalonné de moments marquants, qui, cumulés, ont certainement conduit le Président à renoncer à une nouvelle candidature.
http://www.rtl.fr/actu/politique/hollande-renonce-leonarda-attentats-chomage-les-moments-charnieres-du-quinquennat-7786087454
2016-12-02 11:41:12
http://media.rtl.fr/cache/_-vt9DD_pVIAzGn0zoV3Mg/330v220-2/online/image/2016/1201/7786078680_francois-hollande-sur-le-perron-de-l-elysee-le-15-juillet-2016.jpg