1 min de lecture Abeilles

Puy-de-Dôme : des habitants s'agacent des "déjections d'abeilles"

Le maire auvergnat de Pignols s'est mis en colère sur Facebook après que des habitants se sont plaints de "déjections d'abeilles" d'une miellerie qui vient de s'installer sur la commune.

Des abeilles (Illustration)
Des abeilles (Illustration) Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Les cloches sonnent, toutes les heures, et plus si affinités. Le coq chante, parfois tôt le matin. Les cochons ne sentent pas très bons. Les vaches meuglent, quand elles ne font pas du bruit avec leur cloche au cou, les ânes braient, les moutons bêlent. Et les abeilles ? On pourrait croire que les petits insectes sont sans nuisance... Et bien visiblement non ! Le maire de Pignols, un petit village du Puy-de-Dôme, s'est agacé sur Facebook après que des habitants se sont plaints de "déjections d'abeilles." 

Le message du maire, qui se dit "fatigué de cette fonction", a été partagé plus de 63.000 fois. "De quoi est composée une déjection d'abeille ? Purement et simplement de pollen (...). De quoi se sont-ils plaints ? De petits dépôts de pollen sur leurs volets, salon de jardin...". 

 "Il y en a même qui se sont plaints des abeilles dévoreuses de fruits sur les arbres. Les seuls insectes qui dévorent les fruits sont les guêpes, les frelons et les autres insectes", a encore rappelé le maire, qui se dit "stupéfait". 

De son côté, la miellerie évoquée par le maire de la commune dans son message a aussi réagit, prônant "l'apaisement". "Vivre de l'apiculture est devenu très difficile, surtout une année comme celle-ci. Le manque de pluie doit sans doute expliquer que les déjections de nos butineuses soient plus tenaces, ce qui cause des désagréments pour nos voisins les plus proches qui sont malheureusement le mieux placés pour le constater. Nous en sommes sincèrement désolés."

Récemment, des néo-ruraux, ces habitants des villes venus chercher calme et repos à la campagne, s'étaient plaints du chant du coq, ou encore des cloches des églises ou du cou des vaches, certains allant jusqu'à porter plainte, provoquant souvent la colère des habitants des villages. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Abeilles Faits divers Puy-de-Dôme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants