1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Prison : comment fonctionnent les ateliers d'écriture ?
2 min de lecture

Prison : comment fonctionnent les ateliers d'écriture ?

REPORTAGE - De janvier à juillet, des ateliers d’écriture sont organisés au sein de 16 établissements pénitentiaires, encadrés par des enseignants de l’Éducation Nationale. Immersion au centre de Meaux-Chauconin, en Seine-et-Marne.

Un couloir de prison (image d'illustration)
Un couloir de prison (image d'illustration)
Crédit : Cindy Hubert
Prison : comment fonctionnent les ateliers d'écriture ?
03:52
Anaïs Bouissou & Ludovic Galtier

Imaginez un long couloir, vos pas qui résonnent, des portes ternes qui s'alignent. Tout au bout s'ouvre un tout autre univers, celui du salle de classe. Evelyne, l'enseignante, s'apprête à accueillir ses élèves prisonniers. "La petite anecdote que j'aime bien raconter, cela faisait 3 mois que je travaillais ici. Une amie me demande si j'ai des barreaux aux fenêtres de ma classe, et je lui dis que je ne sais pas. Pour eux aussi, j'espère que c'est un moment où ils ne (se considèrent) plus (comme des) détenus mais des élèves." Les élèves s'installent rapidement. Il n'y a que des hommes, ils ont 20-30-40 ans, et sont tous volontaires. Leur exercice du jour, le portrait chinois. 

Il ne s'agit pas d'un cours comme les autres. Il a d'abord pour but de revoir les règles d'orthographe et de grammaire de base : certains ne savaient pas écrire à leur arrivée. L'objectif est aussi de s'occuper l'esprit et ne pas seulement tourner en rond dans sa cage. Et puis si certains sont en prison parfois des années, ils pensent quand même à l'après, et plus tard, savoir s'exprimer à l'écrit leur servira.

En fait, quand on écrit ici, on ne dirait pas que l'on est en prison

L'un des élèves

L'un des élèves témoigne : "En fait quand on écrit ici, on dirait pas qu'on est en prison." Les élèves apprécient d'autant plus les ateliers d'écriture que leurs poèmes sont sélectionnés pour être lus par des professionnels. Leur enseignante les a inscrits au concours Au-delà des lignes, pour les prisonniers de toute la France. "Ça fait plaisir qu'il y ait des personnes qui lisent nos textes. Qu'il y ait des personnes qui s'intéressent à nous pour nous faire progresser, pour développer nos capacités", souligne un deuxième élève.

Ce concours récompensera 6 lauréats en juin prochain, sur 250 participants. Les prix seront décernés par un jury (Éducation nationale, administration pénitentiaire, agence nationale de lutte contre l’illettrisme, société civile) lors d’une cérémonie qui se déroulera le 29 juin 2017 dans l’un des établissements participants. Cette année, 6 lauréats seront récompensés,  avec un prix pour les majeurs et un pour les mineurs, dans les catégories "Débutant", "Intermédiaire" et "Confirmé".

À lire aussi

Evelyne a affiché les poèmes dans les couloirs de la prison. Ils sont agrémentés de peintures très colorées : une respiration dans l'univers carcéral. Aujourd'hui en prison, 1 personne sur 3 a encore d'énormes difficultés de lecture. Faire baisser ce taux pourrait permettre à terme de diminuer la récidive, c'est en tout cas l'espoir des professionnels.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/