1 min de lecture Gouvernement

Prise en charge des enfants maltraités : l'État "passe contrat" avec 30 départements

30 départements bénéficieront en 2020 d'un soutien financier en faveur de la protection de l'enfance.

Pour limiter la propagation du Covid-19, les visites familiales ont été suspendues dans les structures d'accueil de la protection de l'enfance.
Pour limiter la propagation du Covid-19, les visites familiales ont été suspendues dans les structures d'accueil de la protection de l'enfance. Crédit : Photo d'illustration
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Places en foyers, interventions chez les familles en difficulté, meilleur accompagnement des enfants placés handicapés : en 2020, 30 départements bénéficieront d'un soutien financier en faveur de la protection de l'enfance, a annoncé lundi 3 février à l'AFP Adrien Taquet. Les départements sélectionnés devront conclure avec l'État, "d'ici juin 2020, un contrat avec des projets et des priorités en matière de prévention et de protection de l'enfance", a détaillé le secrétaire d'État chargé de la Protection de l'enfance.

Les premiers départements concernés, de la Meuse au Val-d'Oise, en passant par la Corse, la Guyane, La Réunion ou le Gard, ont été choisis pour leurs projets innovants en matière de prévention, de détection ou de prise en charge des enfants maltraités, parmi 62 départements qui s'étaient portés candidats. 

Une trentaine d'autres départements devraient bénéficier de la même démarche en 2021 et 2022, conformément aux ambitions de la "stratégie nationale de prévention et de protection de l'enfance" présentée au mois d'octobre par le gouvernement.

Investir davantage dans la protection et infantile

Ces contrats impliqueront "un cofinancement par les départements à hauteur de 50%" pour "des projets avec des objectifs fixés et dont les premiers résultats seront évalués d'ici un an", a-t-il encore expliqué. Il s'agira par exemple d'investir davantage dans la protection maternelle et infantile pour des visites à domicile ou encore soutenir l'accompagnement des enfants placés en situation de handicap.

À lire aussi
psychologue
Famille : ma mère me blesse en permanence

Plus de 350.000 jeunes font l'objet d'une mesure de protection de l'enfance en France, dont la moitié sont placés dans des foyers ou auprès de familles d'accueil. Confronté à d'importantes difficultés, le secteur de l'Aide sociale à l'enfance (ASE), placé sous la compétence des départements, a fait récemment l'objet de plusieurs documentaires télévisés révélant des prises en charge défaillantes, notamment dans des foyers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Société Enfance
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants