1 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : "Le gagnant est promis à une dérouillée monstre", prédit Nicolas Domenach

BILLET - Et si la primaire de la gauche créait elle aussi l’événement, par son casting, sa mobilisation et son résultat ?

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Nicolas Domenach : "François Hollande n'a plus de ligne de fuite possible" Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

"Comment les socialistes, qui sont démoralisés, dévitalisés même, pourraient-ils se passionner pour une compétition qui devrait sélectionner un perdant ?", interroge Nicolas Domenach à propos de la primaire de la gauche. "Le gagnant en principe est promis à une dérouillée monstre, autrement dit à l’élimination cinglante, dès le premier tour de la présidentielle", poursuit-il. "On comprend que l’enjeu ne paraisse pas des plus stimulants, même si on décèle un penchant prononcé des socialistes pour le masochisme mortifère", ajoute le journaliste.

"Seul un inconscient désir de défaite peut en effet expliquer l’ardeur cannibale qu’ils mettent à s’entre-dévorer", poursuit Nicolas Domenach. "Et pourtant, certains des futurs postulants de gauche sont excités comme des puces. Si j’osais, je dirais comme Chirac : ils ont des frelons dans le pantalon. Car cette primaire de La Belle Alliance, qui doit avoir lieu les 22 et 29 janvier prochain, pourrait quand même nous réserver de belles surprises à l’époque du grand-chamboule tout", prédit-il.

Il note que cette primaire de gauche "sera, elle aussi, une première mémorable, et à plusieurs titres". Ainsi, il est inédit en France qu’un parti au pouvoir organise une compétition pour choisir son champion. Mais encore faut-il que François Hollande se présente. "Je crois qu'il n'a plus de ligne de fuite possible", assure le journaliste. "Fuir face à une droite filloniste plus à droite, et plus anti-sociale que jamais, ce serait une lâcheté, une désertion face à l’ennemi retrouvé. Ce serait ajouter l’humiliation à l’échec, en tournant le dos au défi de son devoir", tonne Nicolas Domenach. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS François Hollande Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785928612
Primaire de la gauche : "Le gagnant est promis à une dérouillée monstre", prédit Nicolas Domenach
Primaire de la gauche : "Le gagnant est promis à une dérouillée monstre", prédit Nicolas Domenach
BILLET - Et si la primaire de la gauche créait elle aussi l’événement, par son casting, sa mobilisation et son résultat ?
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/primaire-de-la-gauche-le-gagnant-est-promis-a-une-derouillee-monstre-dit-nicolas-domenach-7785928612
2016-11-23 11:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DO4waNrch5sYz2pwmUgFvg/330v220-2/online/image/2015/0821/7779463868_nicolas-domenach.jpg