1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Primaire à droite : "Ce deuxième débat ne changera pas la donne" juge Roland Cayrol
1 min de lecture

Primaire à droite : "Ce deuxième débat ne changera pas la donne" juge Roland Cayrol

INVITÉ RTL - Après le deuxième débat de la primaire de la droite, le politologue revient sur les prestations des candidats.

Le plateau du deuxième tour de la primaire de droite
Le plateau du deuxième tour de la primaire de droite
Crédit : AFP
"Ce deuxième débat ne changera pas la donne" juge Roland Cayrol
04:28
Agnès Bonfillon

Alors que le deuxième débat de la primaire de la droite et des Républicains a eu lieu ce jeudi 3 novembre, le politologue Roland Cayrol juge l'ambiance de ce nouveau débat de la primaire de la droite et du centre, "différente". "On sent que ce soir, les chevaux sont lâchés. Chacun est plus naturel qu'au premier débat mais on a l'impression que chacun court dans son couloir", analyse Roland Cayrol. Le politologue a tout de même le sentiment que "personne ne veut attaquer trop fort", et que les sept candidats sécurisent leurs positions respectives.

Nicolas Sarkozy est au centre de toutes les attentions et des attaques : "Tous les exemples, les sous-entendus portent sur les choses qui n'ont pas été faites durant le mandat de Nicolas Sarkozy", détaille Roland Cayrol. Pour autant, l'ancien chef de l'État semble plus serein face aux attaques. "Il prend plus calmement les attaques feutrées des uns et des autres. Mais reste pugnace et répond tout de même du tac-au-tac". 

À l'inverse, Alain Juppé semble plus absent, un peu trop au-dessus de la mêlée. "Les meilleurs sont les candidats qui ne sont plus dans la course des sondages, François Fillon est bon techniquement et très clair, tout comme NKM et Bruno Le Maire. Pour autant, d'après Roland Cayrol, "ce débat ne changera pas la donne." 

Sondage
Primaire de la droite : qui vous a le plus convaincu lors du 2e débat ?*
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/